La chronique facile du mercredi

Doki Doki Internet Meme Club ! (Sans spoilers.)

Où comment un visual novel de drague a enflammé internet…. une deuxième fois. OUI, promis, pas de blague, cette semaine je vais parler de Doki Doki Literature Club! J’ai vu certains commentateurs sur twitter avoir perçu mon troll de la semaine dernière visant à leur faire croire que j’allais parler de ça pour mieux embrayer sur Steamed Hams, comme une douche froide. Promis, cette fois-ci, c’est chose faites.

Doki Doki Literature Club ! étant un jeu fonctionnant principalement par la surprise de son concept, comme pour les chroniques sur Katawa Shoujo ou Undertale, on va passer faire deux chronique : une première sans spoil et une seconde avec du spoil.

A noter que le jeu est téléchargeable gratuitement sur Steam et qu’un patch en français existe. Le jeu se fait en quatre/cinq heures environ.

” – Payer Doki Doki sur Steam
– Jouer à Doki Doki sur Steam gratuitement.
– Pirater Doki Doki
– Pirater Doki Doki et se retrouver avec un virus qui piquera toute tes données personnelles.
– Pirater Doki Doki sur ton téléphone et avoir un virus qui piquera toutes tes données personnelles et les balancera dans une vague de fausses alertes terroristes sur la Maison Blanche.”

Doki Doki Literature Club! expliqué : 

Doki Doki Literature Club! est un jeu vidéo de type “visual novel” sortie le 22 septembre 2017 et développé par Dan Salvato, un bidouilleur connu pour avoir bossé sur Project M, une version plus “arcade” de Smash Bros. Oui, entre les deux, c’est un grand écart. Le jeu a connu un bouche à oreille assez rapide, notamment à cause de son twitch scénaristique, le jeu devenant soudainement “méta.” (Et horreur, il faut l’avouer.)

“Quand tu vois un visual novel de drague sur Steam mais qu’il est taggué avec la mention “horreur psychologique.””

Bref, le jeu à acquis la réputation d’être un jeu à vivre par son côté dérangeant.

“Tu sais, j’ai juste joué à DDLC et n’eu de dépression sévère que pendant deux ans.”

“Moi, DDLC, ma stabilité mentale.”

Les fans du jeu furent assez nombreux. Le subreddit officiel de Doki Doki Literature Club! compte actuellement 67000 abonnés et les fans ont aussi appréciés les différents personnages du jeu, qu’ils ont surnommées des “dokis.”

Allez, je vais vous présenter chacune d’entre elle, sans spoils :

Sayori :

C’est le premier personnage qu’on rencontre. L’ami d’enfance du protagoniste que l’on incarne, toujours souriante et s’extasiant sur tout. Elle est un peu gaffeuse aussi.

“Quand tu lève la main pour dire un truc en classe.”

“Et que tu oublie ce que tu voulais dire au juste.”

C’est aussi un personnage gourmand qui a toujours faim et un personnage très apprécié de pas mal de fans.

Natsuki :

Natsuki est la tsundere du groupe. Elle est la plus jeune avec un aspect très enfantin. Elle s’emporte pour rien et passe son temps à reprocher des trucs au joueur. Elle lit beaucoup de manga, estimant que cela fait partie de la “littérature aussi.”

Natsuki fait des cupcakes ce qui n’est pas pour déplaire à Sayori.

Le personnage comptabilise beaucoup de fan-arts mignon, malgré le fait que le personnage ai un sale caractère.

 

Yuri :

Yuri est un peu le cliché de la personne silencieuse : Peu causante, elle cache une très grande timidité et n’ose jamais parler. Elle semble plus apte à s’évader dans un monde imaginaire qu’autre chose.

Et il y a TRES peu de fan-art sur elle qui ne spoilent pas le reste du jeu. J’en parlerais dans la prochaine chronique.

Monika :

Monika est la présidente du club, c’est en quelque sorte la grande soeur. Celle-ci se penche d’une manière un peu allumeuse, ce que certains ont estimé que c’était impossible à refaire dans la vie.

Le personnage a lui aussi ses afficionados, notamment pour la personnalité qu’elle construit au fil du jeu.

Le groupe des 4 personnages a aussi connu le droit à ses fan-arts.

 

“Hé, les filles, il y a de la place pour une personne supplémentaire ?”

Buffsuki ou Natsuki trap :

Le Buffsuki est la représentation de Natsuki avec des énormes muscles et s’inspirant d’un fan art tiré de Kindgom Hearts et nommé Buff riku

 

“Qui va gagner ?”
“Une planète plate ou un buff ?”
“Busffsuki contre le monde. Au cinéma en 2069.”

“Je vais démolir mon père.”

 


  “Tu te souviens de moi, bitch ?”

Il s’est aussi associé avec une autre vanne faisant de Natsuki possiblement un transexuel (parce que celle-ci n’a pas de poitrine.) La vanne fut peu appréciée de Dan Salvato lui même qui expliquait qu’il trouvait que la vanne était vexante pour le personnage et insultante pour les transexuels.

Skadoosh : “@dansalvato. Que ce soit vrai ou pas puis-je avoir un tweet de toi disant “Natsuki est un piège” afin de ruiner les rêves de waifu ?”
Dan Salvato : “Non. Ce mème est complètement irrespectueux et je ne comprends pas qu’il ai duré si longtemps. Cessez de faire parti du problème.”
Skadoosh : “Mec, d’où t’as vu que c’était irrespectueux dans le fond ou dans la forme ?”
Dan Salvato : “J’ai compris que de ton point de vue c’était pour la blague. Mais j’ai eu pas mal de tweets et d’e-mails quasi quotidiennement afin de me demander si Natsuki est un garçon. Ou un “piège.” Et j’aime pas blaguer sur la sexualité ou le genre des gens.”

Voilà, c’est fini, à dans deux semaines pour une chronique qui cette fois-ci sera avec du spoil. Ce qui vous laissera le temps de télécharger le jeu et de le finir. En attendant, n’hésitez pas à faire un tour sur la boutique ou à passer sur la page Tipeee, après tout ça me permet de payer l’hébergement du site chaque mois (à défaut de me faire vivre.)

Lurk Moar :

Doki Doki Literature Club! sur reddit

Doki Doki Literature Club! Sur Know your meme

  1. Koukin
    7 février 2018

    OMG ce fan-art de Yuri (la deuxième image) !!! Tu aurais la source stp ? C’est l’un des plus beaux que j’ai jamais vu !

    Aussi, petit détail : Natsuki cuisine des cupcakes, et non des cookies. Elle a à un moment acheté deux cookies et en a donné un à Sayori, d’où les fan-arts (le passage précédent est resté dans les mémoires de par son humour typique de Sayori)

  2. I-won't-tell-my-name-here-for-personal-reasons
    7 février 2018

    ( Juste un petit détail : si c’est une fille née garçon, on dit unE transexuelle (désolée de paraître un peu embêtante, mais ce genre de détails est plus important qu’il n’y parait dans la vie de ceux qui vivent ça tous les jours.) (tu n’est pas obligé de laisser ce commentaire)

    Très bon article sinon 🙂

    • Kortans
      7 février 2018

      Ben, si la personne est une fille (et peu importe de son sexe de naissance), tu t’adresse à une fille, donc oui, “une”.

      • I-won't-tell-my-name-here-for-personal-reasons
        7 février 2018

        Je sais, c’est juste que Mad Dog a écrit “faisant de Natsuki possiblement un transexuel” ^^’

  3. Vincent Trn
    7 février 2018

    Alhala, Doki Doki Litterature Club…
    Si seulement j’avais su qu’il était dispo gratuitement sur Steam AVANT de regarder des let’s play et me spoiler le jeu entier 🙃

  4. Cl
    9 février 2018

    Je pensais pas qu’il y avait autant de mème sur le jeu

  5. Ralaka
    10 février 2018

    Je viens de le télécharger, vu qu’il est dispo gratuitement sur steam du coup, je vais découvrir ça par moi même. 🙂

  6. La Plume Blanche
    11 février 2018

    Après MLP et Katawa Shoujo, voilà encore un bel univers que Mad Dog me pousse à découvrir.

    J’ai mangé Doki Doki tête dans le guidon en 3-4h et même si l’effet commence à s’estomper, j’ai bien ressenti le côté “baffe dans la gueule” que les devs voulaient nous coller.

    Et je suis déjà plié en deux sur les memes Monica qui prennent tout leur sens quand on a les cartes en main, j’ai hâte de voir ce que tu vas nous dégoter.

    Chapeau bas mec, encore une fois merci de ton boulot de vulgarisateur.

Laisser un commentaire