La chronique facile du mercredi

Blasph-mèmes

Que ce soit sous la forme de film fauché, de Une de Charlie Hebdo ou bien de pain au chocolat, les musulmans en ont quand même pris plein la gueule dernièrement.Internet n’est pas en reste et il faut surtout se souvenir d’une des lois fondamentale de 4chan : rien n’est sacré et l’on retrouve deux cibles favorite des internautes : Dieu et les bigots.

Car malgré les insistance de certains pays, le blasphème n’est pas reconnu comme un crime, alors autant en profiter.

L’innocence des musulmans :

Comme souvent, l’actualité est source de mèmes. Ici, la fameuse bande annonce pour le film “L’Innocence des Musulmans” qui a mis le feu aux poudres dans les pays arabes. Il a suffit d’un trailer sur YouTube, d’un film montrant le prophète Mohamed comme un guerrier sanguinaire injuste, pour que les pires intégristes s’énervent et provoquent des dégâts un peu partout.

“Le monde” : “Tu t’énerve un peu trop facilement.”
“Les musulmans radicaux”: “Je ne peux pas croire que tu me dise ça !”

En dehors de toute les polémiques inhérantes à cette histoire, il est difficile en tant qu’internaute de ne pas faire un parrallèle avec un troll réussit : Pour un minimum d’investissement (un trailer pourri, des acteurs qui ne savaient pas ce qu’ils jouaient, un réalisateur venu du porno soft, etc…) on concentre beaucoup de provocation (un Mahomet fou, une vieille dame torturé, la rumeur que le film aurait été financé par “une centaine de juif”, etc…) ce qui génère une colère totalement démesurée (mort d’ambassadeur, manifestations, attentats suicides, etc… )


“Réussir à troller la totalité du moyen orient.”
“Victoire épique !!”

“Si votre religion vaut le coup de tuer pour elle, commencez par vous-même.”

“Les autres films d’Alan Roberts.”

“Mahomet veut de TOI pour que tu arrête d’agir comme un PSYCHOPATHE”
(Même si cette image, en elle-même est un blasphème en fait…)

“2 millions de musulmans à travers le monde demande à ce que l’on retire la bande annonce d’un film blasphèmatoire sur YouTube.”
“… que tout les musulmans ont partagés.”

“Deviens la star d’un film”
“L’innocence des musulmans.”

De toutes les idioties qui ont été dites sur les musulmans, on trouve aussi la couverture du Newsweek sur les “Muslims in Rage” et sur cette question “pourquoi les musulmans sont-ils en colère ?”


Cela provoqua sur Twitter des tonnes de réponses amusées et ironiques des principaux intéressés avec le hashtag #MuslimRage.

“Tu perds ton neveu à l’aéroport mais tu ne peux pas crier son nom parce qu’il s’appelle Jihad #muslimrage”

Quand tu décapites un infidèle mais que ton iPhone ne l’a pas enregistré correctement alors tu n’es pas reconnu à ta juste valeur #MuslimRage”

“J’ai peut-être la #ragemusulmane mais c’est caché sous mon niqab”

“Quand tu es le seul au pub à boire du pepsi #muslimrage”

“Mon chameau ne veut pas mettre sa ceinture de sécurité”

Ce qui a amené peu à peu au brouillon de “Ordinary Muslim Man” ou “le musulman ordinaire”

Ordinary Muslim Man :


“Les femmes ne sont pas autorisées à conduire”
“sans permis.”

A l’image du Successfull Blackman, il s’agit de jouer avec les clichés racistes par ricochet : en haut, le début d’une phrase qui semble à priori menaçante ou intégriste, en bas, la fin de la phrase qui désamorce ou donne un côté totalement comique au tout.

“Je suis un tueur”
“dans la préparation des falafels.”


“72 personnes vierges”
“sont allé dans une convention de Star Trek”

“La maison blanche n’est plus”
“apte à accueillir des touriste, c’est honteux.”

L’image de ce musulma typique mais souriant et les phrases qui en sont liées, donne finalement une image amusante de leur communauté. Hélas, la plupart sont issues de jeux de mots et comme tout jeux de mots, ça va être compliqué pour moi de vous les traduire.

“L’innocence des musulmans” est un film inexcusable
il a l’air complètement foiré au niveau de la production.

(Intraduisible…)

“Les femmes célibataires devraient être couvertes”
“par une assurance santé. Maudits républicains.”

(Difficile à traduire aussi…)

“J’ai vu cet américain. C’est moi qui a tiré”
“son portrait. Les photos étaient superbes.”

“J’ai vraiment hâte de prendre cet avion et”
“d’aller en vacances.”

“Supprimons toutes les infidèl”
“ités qui pourrissent les couples.”

“Je hais les scanners des aéroports”
“ils augmentent nos chances d’avoir le cancer.”

“J’ai pris la vie de trois américains”
“et j’ai écrit une nouvelle sur eux.”

“Prépare toi à mourir”
“de rire lorsque je t’aurai raconté cette blague.”


(Intraduisible aussi…)

“Les noirs ne rentrent pas dans ma maison”
“sans m’avoir fait une grosse bise avant d’entrer.”

“On ne peut pas représenter Mohamed”
“Ali aussi bien que Will Smith”

“Attention tout le monde ! Je vais bientôt exploser !”
“Ma diarrhée est très virulente et si vous avez mangé le même plat que moi hier soir, vous devriez vous soigner.”


“Je viens de t’envoyer une grande quantité d’Anthrax”
“en format cd. J’ai entendu dire que tu étais un gros fan de ce groupe.”

“Je bat régulièrement ma femme”
“au monopoly !”

“Si je te retrouve tu es mort”
“J’adore jouer à cache cache avec mes enfants.”


(Intraduisible)

Mais, la religion musulmane n’est pas la seule à en avoir pris pour son grade dernièrement, Jesus a eu aussi droit à sa déformation.

Ecce Mono :

La blague vient qu’ici, le blasphème est issue d’une catholique elle-même. L’histoire de la “pire restauration de l’histoire de la peinture” a été assez bien médiatisée pour être célèbre : Cécilia Giménez une vieille femme catholique habitant la petite ville de Borja en Espagne, a entrepris de restaurer par elle même, une peinture religieuse du début du XXe siècel nommée le “Ecce Homo” (“voici l’homme” en latin) et le résultat fut complètement raté.

“La publicité”
“Avant la présentation au client.”
“Après la présentation au client.”
“A la livraison.”

Après avoir atterré la population espagnole, la nouvelle se répandit assez vite de par le monde, et évidemment les premiers mèmes fleurirent.

“Lol, peint-le comme un singe !”

Mais le gag va plus loin lorsque la restauration raté de Cécilia, rebaptisé par les internautes le “Ecce Mono” (“voici le singe” en mélange de latin et d’espagnol) gagne un succès bien plus grand que la toile originelle. En effet, quelques personnes commencèrent à faire le détour par Borja pour voir le massacre et se faire photographier à côté.

Puis est arrivé le marketing, en partie issue des détournements autour de ce gag immense, ce qui fait qu’aujourd’hui, Cécilia est en train de négocier pour avoir les droits du tableau.  On retrouve ainsi un des concepts souvent mis à l’oeuvre dans l’art : quand la transformation ou le ratage devient à son tour une autre oeuvre.

“Histoire de l’Art.”

“Et là, je lui ai dit :”
“Mais qu’est ce que t’as fait à mon visage b….l , mec ?”




“Tue moi !!”

“Jesus ?
Patate !”

“Où es-tu mon Dieu ? Révèle toi à moi !”

“Fils, je suis déçu.”

“J’ai compris.”

“Prends quelques minutes pour remplir, ce test de dessin.”
“Avec un peu d’entrainement toi aussi pourra devenir restaurateur de tableau un jour.”
“Dessine moi”
“Utilise un crayon noir pour dessiner l’un de ces deux personnages.”

Lurk Moar :
Know Your Meme : Innocence of Muslims
Le Monde : Muslimrage, non tous les musulmans ne sont pas en colère
Know Your Meme : Ordinary Muslim Man
Rue 89 : La restauration du Christ, une oeuvre originale ?

  1. storiadimedioevo
    10 octobre 2012

    C’est contraire à la morale. Mais c’est drôle quand même.

    • Mad Chien
      10 octobre 2012

      J’attends l’excommunion d’ici peu.

      • storiadimedioevo
        10 octobre 2012

        Dans ce cas, moi aussi 😀

  2. Gorepheus
    10 octobre 2012

    Tu as réussi a me faire exploser de rire en amphi, j’ai la honte mais quel super moment j’ai passé :’)

    • Mad Chien
      10 octobre 2012

      Ah bah, le mec qui est en formation à côté de moi l’a lu, il devait être plus discret, vu qu’il a moins rit.

      • Gorepheus
        10 octobre 2012

        On est fan ou on l’est pas !

  3. Noob Man
    10 octobre 2012

    Oh mon Dieu je me suis écroulé de rire plusieurs fois. :’)

  4. Anty
    11 octobre 2012

    Très bon article ! Cette restauration du christ, franchement…

  5. Blad
    12 octobre 2012

    Rien n’est sacré, tu m’étonnes ! Malgré tout, internet reste quand même un espace de liberté dirait-on :o))

  6. Rarko
    12 octobre 2012

    Il manque un petit peu d’Asshole Jesus et ça serait parfait 🙂

  7. pistonpistachewily
    17 octobre 2012

    excellent billet !

Laisser un commentaire