La chronique facile du mercredi

No Fuck given today : Le guide du petit je-m-en-foutiste-illustré

Retour sur une expression que les américains utilisent et illustrent à longueur d’article

Petite mise au point : ma précédente chronique en vidéo finissait par annoncer que j’allais aborder le sujet du jeu “Touhou.” Il était implicite, pour moi, que c’était la prochaine chronique “en vidéo” et non la prochaine chronique en tant qu’article de blog. Non, parce que j’ai pas encore assez de matière pour présenter une chronique là dessus et pourtant c’est pas faute depuis une semaine de jouer ou de lire des tonnes de wikis parlant du monde magique de Gensokyo et de ses jolies habitantes. Le tout devrait arriver pour être présenté en avant première sur le stand de VoxMakers lors de la Japan Expo. (Qui comme tous les ans se tiendra à Villepinte le premier week-end de juillet.)

Mais peut-être qu’il y a des gens qui n’ont finalement rien à foutre de Touhou et que cette nouvelle laissera froid. Et après tout ils n’ont pas tort, car sur internet ont trouve les gens qui aiment, qui détestent, ceux qui ne sont pas impressionnés, qui mangent du pop corn… mais il ne faut pas oublier les gens qui s’en foutent ! Il existe des tonnes et des tonnes d’images pouvant montrer votre mépris sur le net, pour pouvoir les placer sur les forums chiants, les e-mails enragés, les imageboards remplis de messages débiles, et comme en plus, Facebook autorise dorénavant les gifs vous pourrez montrez en plus montrer à quel point vous n’avez rien à foutre de la vie et des avis de vos amis. (Bon, sincèrement je vous déconseille de le faire si vous souhaitez les garder.)

Look at all the fuck i give :

01a

Alors, comment traduire ça ? A la base, se trouvait la phrase, “i don’t give a dam” qui est devenu “i don’t give a shit” et “i don’t give a fuck.” Si cela se traduit en français par “j’en ai rien à foutre” la forme anglaise utilise le verbe “give” (donner) ce qui pourrait être “je n’en donne rien à foutre” ou “je n’en donne rien à battre.” Or, depuis quelques années, les internautes américains se sont amusés avec le verbe donner, comme si les “fucks” étaient quelque chose de physique.

83f

“Vous aviez dit qu’il y avait là tout ce que vous en aviez à foutre.”
“Oui, la totalité.”
“Mais il n’y a rien.”
“Normal, j’en ai rien à foutre.”

Or, là où le bat blesse, c’est qu’en anglais, le “fuck” est vu comme quelque chose d’imagé, tandis que le verbe “foutre” peut se nominaliser. Si je traduit “no fuck was given that day” par “aucun foutre ne fut donné aujourd’hui” on a l’impression que je parle d’une journée de fermeture de la banque du sperme. De plus, dire “je m’en fou” ou “j’en ai rien à foutre” en français, reviens au même ! Du coup, c’est dommage parce que ça coupe un peu le sens comique de la phrase, mais je traduirais “look at all the fuck i give” par “regarde à quel point j’en ai a quelque chose à battre.” ou “regarde tout ce que j’en ai à foutre.”

3bd

“Je vois où se trouve le problème. C’est là.”
“Tu as oublié de calculer ce dont je n’ai rien à foutre.”

3e9

“Recherche quelque chose à en foutre.”
(Et pas “recherche quelque chose à foutre”… ce qui rend ces bananes bien plus perverses qu’elles ne sont…)

4db77_ORIG-look_at_all_the_fucks_i_give“Regarde tout ce que j’en ai à foutre.”

5b2

(Intraduisible…)

7f5

“Regarde tout ce que j’en ai à foutre.”

  176

(Intraduisible…) 363e4b31-d879-4a60-bb17-d41663b13b59

“Regarde tout ce que j’en ai à foutre.”

475

“Désolé, mais je n’en rien à battre.”

523

“Tentative d’en avoir quelque chose à foutre.”
“Erreur, rien à foutre.”

820

“Liste de gens qui en ont quelque chose à foutre.”

885

“Comme si j’en avais quelque chose à battre.”

910“Rien à foture.”

965

(Intraduisible…)

9212388

“Je peux compter tout ce que j’en ai à foutre sur mes pattes… mais je n’en ai pas besoin.”
“Parce que j’en ai rien à foutre.”

   a00

“Vous ne voyez pas.”
“Que j’en ai rien à battre.”

aea

“Recherchant quelque chose à en carrer.”

AWARD

“Je devrais gagner un trophée”
“Pour tout ce que j’en ai à foutre.”

ba8

“Tu veux me voir m’en soucier

  cf8

“Regarde tout ce que j’en ai à foutre.”

da3

(Intraduisible…)

  images-320110725-22047-1aakbc6

“Regarde. C’est tout ce que j’en ai à foutre.”

kitty

“Regarde tout ce que j’en ai à foutre.”

  LOOK_AT_ALL_THE_FUCKS_I_GIVE

“Regarde tout ce que j’en ai à foutre.”

pr

(Intraduisible…)

the_box_of_f____by_strongbrush1-d4id3ua

“Ma boite de ce que j’en ai à foutre. ”
“Elle est vide.”

  tumblr_lgf3pgDzLT1qh4nf6o1_400

“Quelque chose-à-foutre-au-metre”

tumblr_lj1vy5NkPY1qf0yrao1_400

“Regarde tout ce que j’en ai à foutre.”

tumblr_lr0c3cV75F1qhwos2

“Regarde tout ce que j’en ai à foutre.”

And not a single fuck was given that day :

1bf.png

C’est un peu la même idée, celle de dire que “ce jour-ci, aucun “fuck” ne fut donné.” Ca pourrait se traduire par “et aucune chose à foutre n’a été donné aujourd’hui.”  Ca se rapproche aussi des tl;dr,et une manière de dire “je me fiche complètement de ce que tu raconte.”

1309544936001

Sous ce nom se trouve aussi un ensemble de gif montrant une attitude je-m-en-foutiste ou une décontraction complète face à des événements totalement inattendus.

6f5

0BbpS

 

0bd

 

130653494125

“C’est moi.”
“En ayant quelque chose à foutre.”

1da

9aa

 

31b

035

36e

61c

70d

094

134

314

428

502

581.png

(Intraduisible…)

945

andnotasinglefuckwasgiventhatday

b17

bba

d49

e67

“C’est moi. En ayant quelque chose à foutre.”

 

f9e

notasingle

tumblr_lwx4gq86Tq1r8guugo1_500

Z3LND

Lurk Moar :

And Not a Single Fuck was given that Day sur know your meme

  1. storiadimedioevo
    5 juin 2015

    Sérieux ? Je m’en bats les steaks.

  2. sacreb
    5 juin 2015

    j’aime bien les tags … bien agressifs xp

  3. Kilian Hemon
    9 juin 2015

    Un des rare article auquel on en a tous rien à foutre

Laisser un commentaire