La chronique facile du mercredi

SFW Porn ou MSPaint Porn

Bien que la chronique de cette semaine est à caractère “pornographique” il ne sera nul besoin d’écarter les jeunes enfants et les âmes prudes de l’écran. Bien au contraire, seuls vous adultes et pécheurs qui connaissez le stupre et la luxure pourront rougir de ces clichés.

En effet, tout comme les contrepéteries dont le sens caché n’est visible que par des initiés, ce trouve les “Paint Porn” : des images pornographique mais détournées sous Paint. Elles sont aussi appellées “SFW Porn” (Safe For Work Porn) : autrement dit “les images pornographiques que vous pouvez regarder au boulot.” Et ce qui est assez amusant c’est qu’il s’agit de la censure même que vient l’outrage (et la drolerie.)

Prenons cette image de pornographie censurée de façon “classique”. Ici les célébres bandes noires laissent suggérer mais ne montrent rien : “ouf, la morale est sauve.” Par contre, si à la place de ces bandes noires, on se mettait à mettre des dessins…. et mieux…. des dessins qui rhabillerait ce qui est dénudé ?

Ainsi est le principe du MS Paint Porn : des images pornos à l’origine, qui sont détournées de façon simpliste par de la retouche mal faite (et donc sous “paint”) de sorte à ce qu’elles se transforment en image “saine”. Le gag étant qu’une fois l’image vue, tout adultes que nous soyons (oui, je ne m’adresse qu’à un lectorat adulte) nous nous imaginons ce que l’image de base pouvait bien signifier…. et nous rougissons.

Désolé pour le choc que cela risque d’occasionner à votre esprit car bien que non porno, cela restera suggestif pour vous.

Et il est aussi possible de faire l’inverse….


“Ces entraineurs personnels peuvent vous aider à vous remettre en forme !!”

Ce qui est assez marrant, c’est que c’est l’exact inverse de la “règle 34” qui visait à détourner en porno, tout ce qui ne l’était pas. Et tout y était passé. Ici c’est comme dire que la pire bestialité et les choses les plus choquantes peuvent retourner à la forme la plus innocente.

En savoir plus :

Le même principe a été détourné dans un clip de 1 minutes sur Youtube.

L’article SFW Porn de l’Encyclopedia Dramatica.

PS : Encore une chronique qui arrive sur le tard. Encore des problèmes informatiques cette fois-ci. (J’ai perdu 250 gigas de données dont pas mal qui étaient personnelles, des boulots que j’ai fait, etc…) Comme quoi quand ça veut pas… ça veut pas.

  1. angell summers
    25 avril 2013

    Tu souhaites de te taper une queue immédiatement ? Retrouve des films de cul sur Pornobande !

Laisser un commentaire