La chronique facile du mercredi

Bongo Cat, le chat qui ambiance votre timeline

Besoin d’un chat et de musique pour avoir le moral ? Bongo Cat est là.

Hé oui, à défaut de vous offrir une chronique en vidéo cette semaine, voici une bonne chronique sous format blog… ou presque. Puisque la créature dont on va parler existe essentiellement sur Twitter et d’ailleurs, c’est sous forme de capture d’écrans de tweets et de copie de Tweet que je vais vous la raconter. Après tout, sa visibilité est essentiellement basée sur le réseau social à l’oiseau chanteur et je pense clairement que si j’aime beaucoup ce mème, il m’aurait été difficile d’en faire toute une vidéo. (Parce que l’explication est très rapide et que les morceaux utilisé par ce mème sont très souvent soumis à Copyright.)

Tout à commencé par une discussion entre moi et un copain sur Twitter :

Voilà, vous savez tout.

Bongo Cat et ses origines :

Bongo Cat

Bongo Cat

 

Le mème de Bongo Cat est essentiellement basé sur une image de chat qui tape, sur laquel on ajoute de la musique. Et pour le coup, je vais vous citer des tweets et tant pis si ça nique toute la mise en page (avec des tweets qui s’affichent sur la gauche et non pas au centre comme d’habitude.)

Le mème est né le 6 mai 2018. lorsqu’un internaute du nom de CarnageRogue met en ligne un gif de chat qui tape avec ses deux pattes sur la tables. Ce à quoi le lendemain, un autre internaute, Ditzyflama à repris l’image, lui a ajouté un bongo afin de lui faire jouer la musique “Athletic” de Super Mario World.

Durant l’été 2018 des utilisations du chat, notamment sur YouTube se mettent à apparaitre. Ainsi, la version intégrale de la musique d’Athletic va faire plus de 61 000 vues (alors que techniquement c’est toujours la même image qui se répète sur un morceau archi-connu des geeks.)

Il faut dire qu’il est SUPER FACILE à animer ce chat (il doit y avoir juste deux ou trois images pour les pattes qui se lèvent) ce qui rend l’insertion d’autres images assez facile. De plus, avec l’accessibilité de certains logiciels de montage, c’est finalement assez facile d’en faire un de son côté. (Ce qui avait aussi fait le succès d’un mème comme Trumpet Boy.)

Mais le mème va vraiment décoller le 8 septembre avec une reprise de “Running in the 90’s” montrant l’animal en train de jouer. A partir de ce moment là, ce fut la folie.

A commencer par DitzFlama lui même qui fit un “guitar cat” puis un “Take on me cat”.

Et à partir de là, c’est la folie.

 

 

 

 

“Je me demande combien de temps ce mème va durer ?”

Lurk Moar :

Bongo Cat – Know Your Meme

 

Laisser un commentaire