La chronique facile du mercredi

Don’t Talk To Me or My son again

Cette semaine on va parler de filiation.

Depuis deux ans à chaque fois que je sortais une vidéo chez VoxMakers le mercredi, c’était souvent une vidéo dela Chronique Facile (en vidéo.) ” Or, cette semaine, c’est un post hors sujet… du coup, ça sera une chronique “normale” pour tout le monde ce mercredi. Et du coup, on va parler d’un petit mème qui fait parler de lui.

Don’t Talk To Me or My son again

Pouvant se traduire par “ne me parlez plus, ni à moi, ni à mon fils” cette phrase est à la base associée à un détournement d’une image de Cowboy Bebop où Spike a été accompagné par un photoshoppage en mode “chibi” moche de lui.

e62

Personne ne sait vraiment d’où la phrase est tirée et l’image, postée en novembre 2014 passera relativement inaperçue jusqu’à la réutilisation de la formule le 24 août 2015 dans un tweet juxtaposant deux Yoshis moches :

f7a

Et cela est devenu un mème consistant à mettre deux versions d’un même personnage cote à cote et à en parler comme père et fils et autres dérivations.

4a9

“Ne me parlez plus, ni à moi, ni à mon fils” 6b6  21a 44c

288

992

“Ne me parlez plus, ni à moi, ni à mes 1 728 000 000 fils”

abe

b6c

“Ne me parlez plus, ni à moi, ni à mes fils”    e5d

0ea

“Ne me parlez plus, ni à moi, ni à mon fils, ni au fils de mon fils, ni au fils du fils de mon fils”

5c0

5ce

b86

ff66f5

223

608

“Ne parlez ni à moi, ni à mes fils tant que vous ne jouez pas à la sega saturn.”

763

e14

“Ne me parlez plus jamais ni à moi ni à mon cygne.”

Lurk Moar :
Don’t Talk To Me or My son again

  1. Anonyme
    15 mars 2016

    C’est pas Sanders avec Marx ?

  2. Anonyme
    23 mars 2016

    C’est bien lui 😉

Laisser un commentaire