La chronique facile du mercredi

Vieux mèmes : Bert is Evil !

Où comment une marionnette de Sésame Street fut à l’origine de quelques détournements au début des années 2000.

Parfois, lorsque l’on s’aperçoit que le nouveau mème du moment tourne autour d’une idiote de la téléréalité qui a utilisé sa main en guise de téléphone, on a envie de se rouler en boule et de pleurer.  Ca n’est pas la première fois que la télé réussi à faire son beurre en flattant l’intellect du spectateur en lui disant “au moins tu n’es pas comme lui” (vous vous souvenez ? Le Loft ? La remarque sur le “thyme” ? Steevie Boulay ? Ca ne vous dit rien ?) et je ne vois pas en quoi c’est une révolution, ni à quel moment on a franchi une barrière vers la stupidité.

Du coup, dans mon envie de revenir en arrière, j’en reviens aux tous premiers mèmes, cette époque où les blagues pouvait s’inscrire dans le temps. Comme le cas d’Evil Bert !

Bert is Evil !

229

Tout commence avec un site internet parodique de Dino Ignacio, en 1998, qui postait des petites images mettant en scène le personnage de Bert, un des personnages de l’émission de marionnette “Sesame Street”, devant des catastrophe ou bien assis à côté de terroristes  :

pol

kkk

Chaque image était suivit d’une petite légende comique qui racontait l’histoire. (En est en 1998 à l’époque, les photos sont très lourdes…)  bert4

bnclin

embassy

enschede2

Seulement, le site à dû fermer pour une histoire assez stupide. En effet, en 2001 dans des manifestations pro Ben Laden, le webmaster s’est aperçu qu’on avait repris une de ses images où Bert se trouve dessus :

bertosama1

On est alors un mois après la chute du World Trade Center, il est donc assez glaçant de retrouver des photos de soi réutilisée par une population du Bangladesh. Le site fut fermé immédiatement par Dino Ignacio par peur des nombreux contre-sens que cela pouvait apporter.

dUaRUASq1eadlugigiUgfHCno1_250

Mais, dans la mémoire de certains internautes, le gag est suffisamment drôle pour revenir. Non pas en masse, mais distillé dans des gags par-ci, par-là.

Ainsi, il y a deux ans en plein “Friday-bashing” on a pu voir ce gif animé !

Which Seat (Rebecca Black Featuring 50 Cent & Bert)

(Pauvre Rébecca)

resize_James_Flaxman_1_463
“Un monde sous la domination de Bert !”

Bert_v.s._Putin_winner_is_you
“Bert est méchant”
“Mais pas autant que Poutine !”

b6c

bazooka-bert

bertkillskim

iraq_toy_soldier_bert

Bonus : That’s the Evilest Thing I Can Imagine

6de

Tiré du dessin animé “Les Super Nanas” cette image met en scène les personnages de HIM et Mojo Jojo en train de pleurer de joie : la chose qu’ils voient et la “chose la plus diabolique qu’il ont jamais pu imaginer.” Un gif  de cette scène est créé en 2011.

bfc

Il mets du temps à se faire remarquer avant de ponctuer des discussions sur le net, puis de devenir  la chûte finale d’un mème consistant à faire des choses emmerdantes et pas très gentille. Ce genre de gag ressemble beaucoup à ceux de “Some Men just want to watch the world burn !”

6e9

“1.Enlevez la tête de la douche.”
“2. Introduisez du bouillon de poulet.”
“3. Attendez en dehors de la salle de bain.”

11b
“Dire “ho, regarde ça sent le pop corn” après avoir pété, comme cela, les gens prennent une
grande inspiration.”

39d

f45

bbc

ee6

Lurk Moar :

Bert Is Evil!
That’s the Evilest Thing I Can Imagine

  1. Touriste Suspect
    13 mars 2013

    Mon dieu la dernière !!!!
    Ça existe réellement des fond d’écran comme ça ?

Laisser un commentaire