La chronique facile du mercredi

What people think I do

Un mème qui en rappellera d’autres. 

Hier c’était la St Valentin. Avant, la St Valentin en célibataire, c’était chiant : on voyait tout ces connards de couple en train de nous faire éclater leur bonheur à la figure comme un gigantesque point noir qu’ils nous exploseraient à la figure. Sur Facebook, difficile de ne pas nager entre niaiserie et cynisme et à vrai dire, si on essaye de décrire le vieux coup de déprime qui nous arrive en pleine figure ce soir là, on passe pour un émo ou pour un “attention whore” après tout, pourquoi se plaindre, vu que l’immense majorité de nos contacts sont dans le même cas (mais feignent de ne pas le dire…)

Or, hier soir, j’ai vu quelques rigolos qui avaient mis sur leur profils Facebook ou Twitter, l’image de ragecomics “Forever Alone”

Et c’est vrai que d’un seul coup, ça rend les choses plus pratiques : “Tiens, toi aussi Forever Alone ?” “Oui, moi aussi.” Du coup, hier soir, à été nombreux à être tout seul, ce qui a créé un joli paradoxe au passage.


“Seul à jamais : le jour de la St Valentin.”

“Ho non, on est déjà le 14 Février…

En parlant de Forever Alone, il est à noter que ce mème d’ailleurs à fait l’objet d’une pub pour Sony Ericsson en novembre dernier.

Ce qui est assez paradoxal puisque….

“Mon nouveau portable ?
C’est plutôt un réveil à 200 $”

Mais bon, je vous réoriente vers ma chronique facile d’il y a un an dans laquelle je parlais déjà de ce personnage.

Du reste, en naviguant sur Facebook, depuis quelques jours, je suis tombé sur un nouveau mème nommé “What people think I Do”. Cela a commencé en surfant sur la page d’un des membres du groupe rennais White Car Nation .

“Être dans un groupe :
– Ce que mes parents pensent que je fais.
– Ce que ma copine pense que je fais.
– Ce que la société pense que je fais.
– Ce que les autres groupes pensent que je fais.
– Ce que je pense faire.
– Ce que je fais vraiment.”

Puis sur la page de l’auteure de roman Ophelie Bruneau :

“Ecrivain :
– Ce que mes amis pensent que je fais.
– Ce que ma mère pense que je fais.
– Ce que la société pense que je fais.
– Ce que les éditeurs pensent que je fais.
– Ce que je pense faire.
– Ce que je fais vraiment.”

Ce mème qui n’est pas sans rappeler celui de How People view me a connu une soudaine popularité et à été décliné sous tout les corps de métiers et toutes les occupations un peu geek :

“Faire des études de philo :
– Ce que la société pense que je fais.
– Ce qu’internet pense que je fais.
– Ce que ma famille pense que je fais.
– Ce que mes amis pensent que je fais.
– Ce que je pense faire.
– Ce que je fais vraiment.”

“Etre au chomage :
– Ce que les démocrates pensent que je fais.
– Ce que les républicains pensent que je fais.
– Ce que mes parents pensent que je fais.
– Ce que les économistes pensent que je fais.
– Ce que les Indignés pensent que je fais.
– Ce que je fais vraiment.”

“Sous-titreur:
– Ce que les étrangers pensent que je fais.
– Ce que mes amis pensent que je fais.
– Ce que mon boss pense que je fais.
– Ce que je pense faire.
– Ce que je fais vraiment.”

“Ultra-liberal :
– Ce que les républicains pensent que je fais.
– Ce que les démocrates pensent que je fais.
– Ce que les médias pensent que je fais.
– Ce que mes amis pensent que je fais.
– Ce que les Indignés pensent que je fais.
– Ce que je fais vraiment.”

“Bibliothèquaire :
– Ce que ma mère pense que je fais.
– Ce que mes amis pensent que je fais.
– Ce que la société pensent que je fais.
– Ce que je pense faire.
– Ce que Google pense que je fais.
– Ce que je fais vraiment.”

“Pom Pom girl :
– Ce que mes amies pensent que je fais
– Ce que la société pense que je fais.
– Ce que les autres équipes pense que je fais.
– Ce que les mecs pensent que je fais.
– Ce que je pense faire.
– Ce que je fais vraiment.”

“Professeur :
– Ce que mes amis pensent que je fais.
– Ce que ma mère pense que je fais.
– Ce que la société pense que je fais.
– Ce que mes élèves pensent que je fais.
– Ce que mon supérieur pense que je fais.
– Ce que je pense faire.”

“Joueuse de jeux vidéos :
– Comment les joueurs me voient.
– Comment mes parents me voit.
– Comment la société me voit.
– Comment les compagnies de jeux vidéos me voit.
– Comment je me vois.
– Ce que je suis.”

“Assistant social :
– Ce que mes amis pensent que je fais.
– Ce que mes parents pensent que je fais.
– Ce que la société pense que je fais.
– Ce que mes supérieurs pensent que je fais.
– Ce que je pense faire.
– Ce que je fais vraiment.”

Au final, à la lecture, ce mème devient rapidement prévisible, comme le montre le schémas ci-dessous.

“ENCORE CE TRUC ? :
– Ce que mes amis pensent que je fais. (Mettez une image cool !)
– Ce que ma mère pense que je fais. (Mettez une image évoquant la débilité ou l’irresponsabilité.)
– Ce que la société pense que je fais. (Mettez une image négative de vous.)
– Ce que les X pensent que je fais. (Mettez un gag spécifique à votre métier.)
– Ce que je pense faire. (Mettez quelque chose qui implique la crédibilité ou l’accomplissement de soi.)
– Ce que je fais vraiment. (Mettez un truc ennuyeux ou déprimant.)


Du coup, ça peut marcher avec tout et n’importe quoi :


“Nicolas Cage :
– Ce que mes amis pensent que je fais.
– Ce que ma mère pense que je fais.
– Ce que la société pense que je fais.
– Ce que les producteurs pensent que je fais.
– Ce que je pense faire.
– Ce que je fais vraiment.”


“Ce mème :
– Ce que mes amis pensent que je fais.
Etc… ”
(Le gag étant basé sur l’expression “to beat a dead horse” : “Frapper un cheval mort” l’équivalent de notre expression “enfoncer une porte ouverte.”)


“La dépression :
– Ce que mes amis pensent que je fais.
– Ce que ma mère pense que je fais.
– Ce que la société pense que je fais.
– Ce que les éditeurs pensent que je fais.
– Ce que je pense faire.
– Ce que je fais vraiment.”

Lurk Moar :
Forever Alone sur Know Your Meme
How People Think I Do


  1. Oph
    15 février 2012

    D’où tu as trouvé le meme chez moi ?
    Il traîne chez tous mes potes mais… ah, oui, j’ai dû commenter une version “publique” et ça a atterri chez toi. D’accord.

    • Mad Chien
      15 février 2012

      C’était pour résumer (et te faire un peu de pub…)

      • Oph
        15 février 2012

        Basses Méthodes Commerciales power.

  2. anty28
    15 février 2012

    Bon article, mais “libertarian” en anglais américain, ça veut pas dire libertaire, mais libertarien (ultralibéral). La blague, c’est qu’ils sont perçus comme des fumeurs de joints par les républicains (parce qu’ils veulent le légaliser, contrairement aux derniers), effectivement comme des darwinistes sociaux richissimes par les démocrates, et ils ont également la réputation de soutenir mordicus Ron Paul (candidat républicain ultralibéral un brin taré) et d’être parano sur les bords (parce que Ron Paul l’est, justement, et que beaucoup de libertariens adhèrent à des théories bizarres concernant leur gouvernement).

    Voilà.

    • Mad Chien
      15 février 2012

      Ok, l’explication est très bonne étant donné que j’ai cru à un moment qu’il s’agissait de libertaire comme on l’entend en france dans les “mouvements libertaires” qui couvre une partie de la presse anarchiste et les activistes du web.

      Effectivement, ça n’a rien à voir.

  3. Noob Man
    15 février 2012

    Meme répétitif, mais sympa à petite dose. 🙂
    Encore une bonne chronique. Bonne chance pour la suite !

  4. Dem
    15 février 2012

    Sympa la chronique, faudrait en faire une sur les gens qui font des chroniques sur le web comme toi Mad ^^. Sinon pourquoi tu as changé ton pseudo ?

    • Mad Chien
      16 février 2012

      Mad Dog était déjà pris.

  5. Rip Red
    15 février 2012

    Très sympa cette chronique ! Continue 😉

  6. Ninita
    17 février 2012

    Désolée pour le coté “3615malife” mais…

    Oph, ENCORE ? oO
    (tu vas finir par me prendre pour une stalkeuse 😀 )

    [/3615malife]

    Je trouve que le chat de la dernière image du “girl gamer” a une tête à dire “U mad bro ?”

    • Mad Chien
      17 février 2012

      Il y a de ça.

  7. sarah
    17 février 2012

    marrante la pub, avec la zik tragique mdrrr!!!j’aime bien tes chroniques!!!
    bizzzouxxx!!!

  8. Mad Chien
    18 février 2012

    Merci Sarah. Gros bizzzzouux.

  9. PaFi
    21 février 2012

    Bonjour !
    Vous pouvez en retrouver beaucoup d’autres ici : http://www.what-people-think-i-do.com/ !
    (mes excuses si la publicité est interdite ici)

  10. […] oui, ce mème est à rapproché des mèmes “How people View Me” et “What People Think I Do” car fonctionnant sur le même […]

Laisser un commentaire