La chronique facile du mercredi

Ce que Dragon Ball aura laissé aux geeks

Pour une partie de mes lecteurs, Dragon Ball Z, c’est surtout une série stupide et ultra-violente qui passait au club dorothée. Pour une autre partie, c’est tout un univers, et notamment pas mal de “private-jokes.”

Chère Guibcau. Toi qui me disait récemment que ma chronique facile permettait de comprendre ton geek de fiston, sache, qu’il existe énormement d’univers de références pour ceux-ci : Star Wars, le Seigneur des Anneaux, et Dragon Ball (Z ou pas, on s’en fout.) On a tous maté cette énorme saga d’animation durant notre enfance ou notre adolescence, et du coup, ça s’est encré au fond de nous. Certains ont dit que ça faisait de nous une génération dont le cerveau serait devenu mous, une génération de bons à rien….

Ils avaient peut-être raison, tant pis pour eux.

Dragon Ball pour les nuls :

Alors…. A la base, le manga d’Akira Toryama raconte l’histoire de Sangoku, un jeune garçon sauvage qui aidé d’une jeune fille va tenter de rassembler les Dragons Ball, 7 boules du dragon qui permettent d’exaucer des souhaits une fois réunis. 42 tomes plus tard, Sangoku, ses enfants et ses potes tentent de se battre contre un monstre violet qui absorbe les gens et qui vient de détruire la terre. Logique, non ? En réalité, le manga plutot comique à la base s’est juste transformé en combat pour ado avec baston contre des ennemis tous plus puissants les uns que les autres (limite jusqu’à l’absurde…)

(Le générique original de Dragon Ball Z par hironobu kageyama poutre quand même plus que la merde pondue par Ariane du Club Dorothée !! )

La différence entre Dragon Ball et Dragon Ball Z ? Aucune, c’est juste une distinction faites par le dessin animé, afin de faire une césure au moment où Sangoku devient papa. De toute façon, Dragon Ball, c’est juste des trucs cools qu’on a tous rêvé de faire ou d’avoir :

– Les Capsules :

Dans le premier volume, on trouve des “Capsules” qui en s’ouvrant libère des objets volumineux : scooters, voitures, maisons. Le truc idéal. Si les propriétaires cotiers se trouvant dans la “la zone noire” avait eu ça, le problème aurait été réglé dans la journée.

– Le nuage magique & baton magique :

C’est le nuage de Sangoku. Il vole dans le ciel et rien que ça, ça fait rêver. Néanmoins comme seul les gens au coeur pur peuvent monter dessus, et même en étant gosse, je savais que je ne pourrais pas monter dessus (je volais des trucs dans les placards, notamment des morceaux de sucre…)

Par contre, le baton peut s’étendre jusqu’à l’infini et ça, ça reste cooool !!

– Les 7 Boules de Cristal :

Une fois réuni, un dragon apparait et il permet d’exaucer un souhait. Que ceux qui n’ont jamais rêvé d’avoir la lampe d’Aladdin me jette la première pierre. (Ne marche pas en réunissant un album de Tintin qu’on aurait relié.)

– Le Kaméhameha :

Technique de baston super balaise, qui fait qu’en ce concentrant bien, et en plaçant bien les mains, on fait jaillir une boule de feu géante par les mains. Super puissant et très très très cool. Malgrés mes essais réitéré je n’ai jamais réussi.


(Kamehameha : Admettez-le, vous avez toujours rêvé de le faire…)

C’est aussi le nom du roi d’Haïti sous le règne duquel on a commencé à fabriquer les premiers Ukulélé. C’est dire si ce roi est sinonyme de COOL.

– Se transformer en super guerrier :

Alors, ça, c’est plus compliqué à expliquer. En gros, alors qu’à la base, Sangoku est juste un gosse avec une queue de singe, qui peut se transformer en singe géant les nuits de pleine lune. (Jusque là, tout va bien.) On apprend au milieu du manga, qu’en réalité il fait parti d’une planète de guerrier, les sayiens, qui ont tous était plus ou moins décimés, car trop dangereux. En effet, si l’un d’eux devenait plus puissant que les autres, il risquerait de se transformer en “guerrier ultime” (super sayien) et de décimer les rois.

Et à la fin d’un combat épique, qui se transforme en guerrier ultime ? … Je vous le donne en mille émile…. Sangoku !!!

Ha…. il est tellement puissant, avec ses cheveux devenu blonds, et respirant tellement la puissance qu’il y a un halo autour de lui.

Seulement, alors que Toryama pensait s’arrêter là, son éditeur lui a demandé de continuer. Du coup, il fallait un ennemi encore plus puissant… et que la puissance de Sangoku et de ses amis augmente. Du coup… on apprend que le meilleur ennemi de Sangoku, Vegeta (qui finira par devenir “pote” avec Sangoku, et à se taper sa copine d’enfance) peut lui aussi se transformer en super sayien… puis Sangohan, le fils de Sangoku y arrivera, et finalement, se transformer en Super Sayien sera devenu à la porté du premier débile ayant du sang Sayien dans les veines.

C’est pour cela, que lorsqu’un ennemi encore PLUS balaise arrive, on verra finalement Sangoku se transformer furtivement en “super Sayien 3” :


Puissaaaaant ! (faite pas gaffe à l’auréole…)

Bref, ce fut la joie pour les gosses !! …. Depuis ce jour, je regarde les stocks de teintures pour cheveux comme un moyen d’augmenter sa puissance à tout jamais.

Et cela inspirera le (bon) groupe de rap saïan Suppa Crew !!

– Fusioner :

Dernière technique qui fait rêver dans Dragon Ball…. la fusion. En gros, fusionner son corps avec le corps d’un autre être humain, histoire d’être deux fois plus puissant. Il y a deux techniques… Un : On porte une boucle d’oreille, l’un porte la gauche, l’autre porte la droite, et vous fusionner à jamais. C’est ainsi que Sangoku fusionne avec Vegeta et devient Vegeto !!

MEEEGAAAA – PUIIIIIISSSSANT

Mais bon, les boucles d’oreilles on leur problème, c’est qu’on reste éternellement collés ensemble. Par contre, il y a une deuxième moyen de fusionner, qui consiste à faire une danse ensemble, de la fusion… ce qui fait qu’on fusionne ensemble pour 1 heure !!! Et ça, aussi, c’est trooop bien. Combien de fois, j’ai vu des gosses à l’époque, qui tentait de reproduire la danse de la fusion. (Oui, vu qu’à la fin de la saga dragon ball, j’avais 15 ans quand même…)


FU-SI-ON !!

En résumé : Dragon Ball Z, c’est l’histoire de mecs qui deviennent de plus en plus puissants grace à des techniques toutes plus bizzarres les uns que les autres…. et c’est pour ça que c’est cool.

Bon, c’est pas tout, on est dans une chronique facile, et il est temps de vous parler de deux “memes” qui ont découlés de Dragon Ball !!

It’s Over Nine Thousand :

La première fois que Vegeta et son pote Nappa débarquent sur terre, ils ont tout le costume des guerriers de l’espace, ainsi qu’un “scouter” une sorte de monocle qui permet de lire la puissance de leur adversaire. Après quelques petites bastons, Vegeta lit la puissance de Sangoku… ho, mon dieu, elle est AU DESSUS DE 9000 !!

Au dessus de 9000 quoi ? On ne le saura jamais. C’est juste histoire de dire “ho, mon dieu, il est puissant.” En anglais, ça donne “It’s over nine thousand” et grace à la mauvaise qualité des doubleurs anglophones, ça donne une scène culte.

Et, hop, un nouveau “meme” est né….

comme toujours, le meilleur remix en image :


“Que dit le scouter sur son niveau ? /… / Allez, dit-le / C’est au dessus de 9000 / QUOI 9000 ?”


(Le personnage de Jeux Vidéo Fox Mc Cloud, porte lui aussi un scouter.)

Le niveau de pouvoir de mon micro-onde. EST AU DESSUS DE 9000 !!!!


(J’ai oublié le nom du gars sur Bdtrash qui est à l’origine de ce fake.)

“Le marché boursier est monté au dessus de 9000”

A noter, que sur 4chan, le chiffre 7 est automatiquement remplacé par “> 9000”

IMMA CHARGIN MAH LAZER. :

Alors…  comment vous expliquer. A un moment du dessin animé, un méchant, Cell, se change momentanement en personnage noir…

Là, encore la voix off est ridicule.

Or, quelqu’un a refait une animation, où il a le visage noir et se met à exploser en disant “Imma chargin mah Lazer” (“moi charger lazer”) et “Shoop Da Woop” et où d’énormes trucs se mettent à sortir de sa bouche. Le fait qu’il parle petit nègre est une parodie du fait qu’il ai momentanement des gros yeux blancs et une bouche rouge (comme les comédiens blancs qui se déguisaient en noir.)

Ce qui donnera lieu à un “meme” répandu.

Hé, oui, même “David after the dentist”.


(hummm… ça me rappelle un truc ?)


Do it yourself.

Trucs dont il ne faut jamais parler à un fan de Dragon Ball :

Il y a des choses qui peuvent mettre en rogne un fan de dragon Ball, et cela, à vie…

Dragon Ball GT : La “suite” de Dragon Ball Z, en dessin animé, SANS Toryiama au scénario… Abouti evidemment à n’importe quoi… et des montées en puissance encore plus n’importe quoi tesques qu’avant. Les mecs ont de quoi détruire l’univers entier d’une pichnette.

Dragon Ball Evolution : La version Hollywoodienne de Dragon Ball. Des trucs “cools” ont juste gardés les capsules, les boules de cristal (et encore) et ils ont transformés le Kamehameha en force capable de faire le massage cardiaque.
En tout cas, j’ai bien rit. (Moi, mon pote, et les gens dans les rangs devant et derrière nous, qui écoutaient toutes les conneries qu’on balançait.)

(Réunion de fans français en “deuil” devant un cinéma projettant Dragon Ball Evolution.)

La cohérence de l’univers : La réflexion “Mais comment fait Sangoku pour respirer dans l’espace ? “ Est à bannir. Il le peut parce qu’il est très fort !!

En savoir plus :

Le premier site consacré à Dragon Ball Z, sur lequel on tombe en tapant sur Google.

Dragon Ball Z sur l’encyclopedia Dramatica (Attention, images pornos inside)

Shoop Da Whoop sur Wiki No Bleme

It’s over nine thousand

Avis d’un fan sur Dragon Ball Evolution

  1. Gallet
    19 juin 2013

    Plus jamais ça :,(

Laisser un commentaire