La chronique facile du mercredi

La chronique facile des couples qui se disputent en mème

L’été 2017 sera l’été de l’image des couples qui s’engueulent ou ne sera pas.

Coucou. J’espère que vous passez un super été. Moi, je suis en train de le passer étrangement à mater des images libre de droits de couples jaloux et à trouver ça drôle.

Les couples qui se disputent en mème :

C’est assez marrant de voir que les banques d’images proposent souvent le même schémas de photo : une personne est en train de réfléchir un truc et pendant ce temps, derrière lui, une personne du sexe opposée (et très souvent floue) qu’on suppose être son conjoint, semble elle aussi perdue.

En fait, le côté « homme et femme qui semblent distant » est un sujet relativement célèbre des photos de banques d’images étant donné que ça peut illustrer les articles des magazines féminins et de bien être.

Ce genre d’image avait déjà connu des détournements, avait par exemple, il y a quelques années, le Internet Husband


« Notre petite voisine de 7 ans est allé dans notre piscine.
Il a tenté de lui coller un sceau d’approbation de Pedobear sur la peau. »

Étrangement, les deux mèmes qui ont circulés cet été terminent par « other Women » dans leur nom.

I bet he’s thinking about other women :

 

Depuis le début du mois de juillet, cette image tournait assez sur le net montrant un couple au lit où la femme regarde le mari qui est dos tourné.

Mais étrangement à l’origine, ce mème offrait une autre image :

« Elle : Il est sûrement en train de penser à une autre. »
Lui : Pourquoi on entend les explosions dans Star Wars alors que le son ne se propage pas dans le vide. »

Né le 17 décembre 2016 par le twittos @chochos, l’image va se transformer en mème et pas mal tourner sur le twitter espagnol durant le début de l’année. Il faudra attendre le 11 juillet 2017 pour qu’il soit repris en anglais sur l’instagram de @carthrottle

« Elle : Il est sûrement en train de penser à une autre femme. »
Lui : Pourquoi ils continuent encore de faire des films de Fast & Furious . »

Le mème commence vraiment à tourner à la fin du mois de juillet (autour du 25) sur l’internet français avec une autre photo.

Cette photo enfin par tourner sur l’internet américain fin juillet / début août. A noter que pour une raison inconnue, chez eux, l’image est en mode miroir.

« Elle : Il doit probablement penser à d’autres filles… »
« Lui : Pourquoi buzz l’éclair s’arrête de bouger en présence des humains s’il croit qu’il n’est pas un jouet ? »

« Elle : Il doit probablement penser à d’autres filles… »
« Lui : Si deux personnes font tomber une tranche de pain par terre au même moment à l’autre bout du monde… est-ce que ça fait de la Terre un sandwich ? »

Pour les trouver en français, il faut parfois taper des mots comme « il doit penser à l’autre pute » ou « il pense encore à l’autre pétasse » sur Twitter.

« M’aime t’il ? »
« Nous étions si heureux. »
« Me trompe t-il ? »
« Que se passe t-il dans notre couple ? »
Lui : « Je devrais nommer mon cheval comme consul.« 

 

« Elle : Il doit probablement penser à d’autres filles… »
« Lui : Je me demande si ce nouveau format de meme est une sorte du comeback du philosoraptor ? »

« Elle : Il doit probablement penser à d’autres filles… »
« Lui : Mon amour pour ma copine est inconditionnel et j’aimerais être capable de bien mieux l’exprimer. »

 

« Elle : Il doit probablement penser à d’autres filles… »
« Lui : Je suis un oeuf. »

« Elle : Il doit probablement penser à d’autres filles… »
« Lui : Bee bop bop ba da bo! I’m the scatman ! »

Et puisqu’on me mentionne dans un mème  :

Man Looking at other Women :

Et depuis quelques jours, un mème similaire tourne sur le net tiré d’une photo que l’on trouve sur Shuttershock sous le nom de « Un homme déloyal regardant une autre femme. » A la base, il fut détourné sur le net sur Instagram en un défi du genre, « mentionne un ami » qui…

« Mentionne cet ami qui tombe amoureux tous les mois. »

L’image fut finalement utilisée le 19 août dernier par le compte @n1m161, un de ces comptes sur l’humour marxiste.

« Femme en rouge : Socialisme »
« L’homme : « La jeunesse. »
« Femme en bleu : Capitalisme. »

Cela s’est transformé en de nombreuses vannes où l’homme au milieu est une métaphore de la personne qui a créé le mème.

« Femme en rouge : Nouvelle idée »
« L’homme : Moi »
« Femme en bleu : Le travail en attente. »

« Femme en rouge : Des taches minimes données par des citoyens quelconques d’hyrule pour une récompense ridicule »
« L’homme : Link »
« Femme en bleu : Zelda, attendant d’être sauvée. »

« Femme en rouge : L’éclipse de soleil »
« L’homme : Moi »
« Femme en bleu : Les preuves scientifiques des dangers que l’on encoure si l’on regarde directement le soleil. »

« Femme en rouge : La mort »
« L’homme : Moi. »
« Femme en bleu : La vie »

« Femme en rouge : Les nouveaux livres sortie à la librairie »
« L’homme : Moi »
« Femme en bleu : Les livres que j’ai toujours pas lu qui m’attendent à la maison. »

« Femme en rouge : L’autre format »
« L’homme : Moi »
« Femme en bleu : Ce format de mème. »

« Femme en rouge : Des mèmes vraiment drôles »
« L’homme : Moi »
« Femme en bleu : Ce mème. »

Lurk Moar :

I bet he’s thining about another Women sur Know Your Meme
Man Looking at another Woman sur Know your Meme

Laisser un commentaire