La chronique facile du mercredi

Les paradoxes « Issou » d’el Risitas

C’est avec ce jeu de mot pourri que cette version « blog » de la Minute Mème va prendre forme. Oui, on va parler d’Issou, et oui, il s’agit encore d’une de ces semaines où le blog de la chronique facile et la vidéo que j’ai mise en ligne vont traiter exactement du même sujet. Va falloir vous y faire.

Issou (et ses paradoxes) :

Bon, évidemment on va encore me dire que j’ai raconté n’importe quoi, que j’ai pas parlé de « La Chancla » ou de « Cunao » mais j’avais envie de traiter le mème sous un certain angle. (Et c’était pas celui-là.)

Approfondissement :

Issou

J’avais effectivement parlé d’El Risistas en 2015. C’était dans une chronique où je ne savais pas trop quoi dire. Ce mème venait de naître et je n’avais pas encore d’exemple drôle à donner et où tous les exemples étaient en espagnols.

Depuis, les exemples sont légions, comme la vidéo où on le fait passer pour le père de Manuel Valls (parce que Valls est d’origine hispanique…)

Mais personnellement, ce qui m’amuse le plus, ce sont surtout les parodies américaines, notamment où il est présenté en développeur de jeux vidéos qui sort un produit tout pourri :

Comme je l’avais dit, cela se rapproche beaucoup du mème « and then i said… »

« Et là, je lui ai dit »
« Votre appel compte beaucoup pour nous. »

Les origines :

Donc, voici deux vidéos sous-titrés de ce qu’il dit à la base. D’un côté la célèbre histoire des plats à paellas :

Une autre où il raconte qu’il avait été embauché pour ce qu’il pensait être le déchargement de bouteilles d’huiles et qui s’avère être des sacs de ciments :

Et si au bout de deux vidéos vous vous dites « mais c’est pas super drole en fait » sachez qu’il s’agit des deux plus drôles que j’ai trouvée sous-titrées. Dans une autre, on lui offre une brique à noël à la place de chocolats (ainsi qu’une brosse à dent à son cousin édenté) et une autre, on lui demande s’il a peur de la fin du monde et il rigole en disant qu’il s’en fout.

Les autres détournements :

Je suis totalement déçu en faisant des recherches pour cette chronique. J’avais le souvenir d’une vidéo où une chanson de Bollywood était parodiée en pub pour la Wii. Bon, ça datait d’il y a 10 ans (avant la sortie de la vidéo) et ça devait se partager ailleurs que sur youtube. Mais lorsque je l’ai retrouvé, c’était dans un format de compression purement dégueulasse et imbitable avec les sous-titres à moitié coupés :

Du coup, je vous ai mis une version où la musique est potable mais où il s’agit tout simplement de ce qu’on appelle du « misheard Lyrics » (ou hallucination auditive.)

Aller pour se faire plaisir, voici une vidéo où Hitler s’énerve, cette fois-ci, sur Olivier de Carglass (et toute la compagnie tant qu’à faire…)

Lurk Moar :

Spanish laughing guy / El Risitas – Know Your Meme (what else)

3 Comments

  1. Flash Gabe Freeman
    28 avril 2017

    J’essaye d’imaginer leur réactions si ils savaient qu’ils étaient devenus des memes…

    • Mad-dog
      3 mai 2017

      Borja le sait : il a même été interviewé par la télévision espagnole lors de la naissance du mème en 2015 (il a pas vraiment aimé être repris par les frères musulmans) et à fait l’été dernier une vidéo avec un panneau où il est écrit « merci à mes amis du 18-25. »

  2. Tannouki
    2 mai 2017

    Incroyable le Hitler vs Olivier

Laisser un commentaire