La chronique facile du mercredi

Landlord Bear : Quand internet parodie ton propriétaire.

Une chronique rapide sur un mème rapide.

Bon, étant en tournage de la prochaine chronique facile (ceux qui sont sur Twitter savent) et étant techniquement dans un lieu où (une partie) des gens font la fête, j’aurais pu m’abstenir de vous faire une chronique. Mais bon, il y a deux semaines je vous avait fait le coup. Je me sens coupable je vais vous parler d’un mème dont je viens de connaître l’existence, dois-je le taper pendant que passe « Let’s Dance » de David Bowie (ce qui est très dur.)

A la chronique facile, nous avons parlé de tonne de catégories de gens : les étudiants, les vieux, les jeunes, les célibataires crades, etc… Une petite catégorie dont nous n’avions pas parlé, c’est celle des propriétaires.

Et puis ça fera deux semaines de suite qu’on parlera d’un ours.

Landlord Bear :

Le « propriétaire ours » est né le 2 octobre 2014, via un groupe Facebook nommé “Landlord Bear” qui affichait cette image :

df5

Et le même jour, de nombreuses images représentant un propriétaire connard sous la forme d’un ours ont pullulés sur le net. Après tout, ce type de personnage fait partie des archétypes de la comédie depuis au moins la Commedia Del Arte et beaucoup d’entre nous ont eu de mauvais rapport avec celui dont ils louaient l’appartement.

e78

« Vous me devez un loyer. »

dfe

« Je suis là pour mâcher du chewing-gum.

Et ramasser le loyer. »

cbd

« April, je t’aime comme personne n’a jamais aimé au monde.
Veux-tu être m… VOUS ME DEVEZ DU LOYER. »

 

c5a

« Vous venez de vous faire larguer ? Ho, mon pauvre. »
« Je vous remet une notification d’éviction, ça vous changera les idées. »

b5b

« Le loyer arrive.« 

b1f

« Le douzième jour de noël, mon propriétaire m’a donné. »
« Douze avis d’expulsion. »

a32

« Hé, tu es une fée ? » « Je peux exaucer un de tes voeux. »
« J’aimerais tant parler aux OURS. »
« Vous me devez du loyer. »

 

719

« J’ai enfin décidé de traiter la moisissure qui envahissait l’appartement. »
« D’ailleurs, mon ex-femme emmène à votre place, vous avez 30 jours pour vous barrer. »

 

193

« Le loyer arrive. »

063

« Tout ce qui est sous cette lumière »
« Nous doit un loyer. »

 

40a

« Avez vous un moment ? »
« Pour parler de votre loyer non-payé ? »

25a« Ouvre la porte landlord bear »
« Vous n’avez pas payé votre loyer, Dave. J’ai peur de ne pas pouvoir faire ça. »

 

0f2

« Hé, regarde mec, moi je chie dans les bois. »
« Donc, réparer tes toilettes est loin d’être une priorité. »

8f5

« Tu ne peux pas payer le loyer ? »
« Voici un logement gratuit. »

Lurk Moar :

Landlord Bear sur Know Your Meme

Pas de commentaire

  1. I. C. Féavoir
    1 octobre 2015

    *emménage

  2. Oupzzy
    1 octobre 2015

    Pas mal ce meme 🙂

    Est-ce que tu feras une chronique sur Gravity Falls ? Il y a de quoi faire entre « The look on his face », le Dramatic Author, et plein d’autre truc 🙂

  3. sacreb
    1 octobre 2015

    Sympa comme meme
    Sinon faudrait vraiment que je m’y mette à Twitter ..

Laisser un commentaire