La chronique facile du mercredi

La chronique « en attente » du mercredi

Désolé, ceci est encore une chronique d’excuse de « j’ai rien fait cette semaine. »Désolé, depuis que je fais des chroniques en vidéos, je passe plus de temps sur celles-ci et du coup, certains mercredi, je me retrouve à 21 heure, en ayant du travail à faire, et n’ayant plus de temps pour écrire une chronique.

Du coup, pour palier à ça, j’ai quand même fait un trailer sur le sujet de ma prochaine chronique en vidéo. Ca sera déjà un de mieux que  de vous dire « désolé, je voulais vraiment vous parler de « Duck Army » et puis, j’ai pas eu le temps.

Voilà, c’est là, c’est pas long, c’est juste une version « longue » du prégénérique de ma prochaine chronique. En plus, vous pouvez en profiter, puisque la musique d’Hugues Auffrey disparaitra de la vidéo finale (vu que j’ai pas payé Hugues pour utiliser sa chanson, tout ça, tout ça…)

Moi je vais essayer de faire en sorte que cette chronique soit disponible mercredi prochain et vue  le  nombres  de trucs que j’ai à re-tourner (j’ai merdé sur le tournage de certains passages) c’est pas gagné.

Merci de votre fidélité à la chronique.

Milles bisous.

Mad Dog

Pas de commentaire

  1. guirlandeniq
    16 septembre 2015

    Bonne continuation et bon courage

  2. sacreb
    17 septembre 2015

    Tu fais une chronique facile sur pedobear la semaine prochaine en vidéo ? Attend toi a des gens qui vont dire « plagiat de mémons nous ! » ….c’est con je sais mais c’est internet

    • Mad Chien
      17 septembre 2015

      Bah, c’est ce qu’ils disent déjà.

      J’apprends l’existence de tas de youTubers qui font la même chose que moi en fait !!

      • sacreb
        17 septembre 2015

        C’est vrai que le concept appartient à personne , c’est comme critiqué Micheal J et 100 pseudo en disant que l’un copie l’autre alors qu’ils ont une écriture differente !

        • Mad Chien
          17 septembre 2015

          En plus, j’ai pompé le concept à Know Your Meme qui a fait une vidéo sur Pedobear eux aussi.

Laisser un commentaire