La chronique facile du mercredi

Les gens nés dans les années 90 font-ils partis de la « mauvaise génération » ?

Musicalement, n’étais-ce pas mieux avant ? [SPOILER ALERT : Ca ne l’était pas.]

Hier soir, suite à une discussion sur le profil Facebook de mon ami @Ermite Moderne, j’avais réexhumé l’article dans lequel je prenais à partie le côté gravos des internautes français. Et je me suis rendu compte qu’à une époque j’étais capable de faire des articles de fonds dans lesquels je n’hésitais pas à prendre position. C’est pas que ça me manque, mais je me dis que je pourrais rechanger la formule « un mème, son explication, des tonnes d’exemples » de temps en temps.

Or, aujourd’hui, je suis tombé sur un mème anglo-saxon nommé « Le Wrong Generation » dans laquelle de nombreuses personnes expliquent qu’autrefois c’était mieux (notamment en matière de musique.) Alors, je pourrais parler du mème, tout en disant en deux lignes qu’il est stupide (l’industrie du disque ne peut avoir complètement changé en si peu de temps pour devenir pourrie instantanément) mais je vais essayer pour une fois d’avoir un discours construit avec argument et contre-argument (comme ça, cela aidera les futurs bacheliers devant travailler le bac de philo cette année..) Du coup, dans une première partie je vais exposer les arguments autour du mème « Le Wrong Génération » et dans une seconde partie, j’expliquerais pourquoi je ne suis pas d’accord du tout avec eux, tout en l’illustrant avec des mèmes.

Vous êtes prêts ? C’est parti.

Le Wrong Génération.

6a8

« Je suis né dans la putain de mauvaise génération. »

Mème pouvant se traduire par « The mauvaise génération. » Celle-ci fut relayée par 4chan, notamment le forum « /mu » spécialisé dans la musique par beaucoup de gens expliquant qu’après les années 90 (voire même « depuis les années 90 ») la musique est devenue complètement bidon, notamment à cause de l’industrie musicale de plus en plus formatée vers des standards commerciaux.

171

« C’est triste de voir à quel point l’industrie musicale » (Sur la pancarte : « Joue contre de la nourriture. »)
« N’as plus rien à voir avec la musique. »

088

(Je me refuse à traduire les paroles de « The Rain Song » en français… dites vous juste que c’est méga poétique, que ça date de 1973, tandis que les paroles de la chanson du dessous date de 2011 et sont nulles.)

« Musique : Qu’est il arrivé ? »

b28

Puis, le terme à commencé à se répandre dans d’autres domaines, le cinéma, les stars, etc…

8MJKqui« Cher Dieu. Rendez nous Robin Williams et nous vous donnons Kim Kardashian. »

94f« UP IN DA CLUB – Pourquoi les chansons de maintenant sont à chier ! »
« Publiée le 7 mai 2014. »
« Vous vous souvenez quand la chanson populaire poussait à autre chose qu’à broire, dancer et se marrer ? Je déteste être le vieux taré au fond de la salle, mais la musique de club est vraiment de la merde. »
« Tu veux dire qu’on fait partie de « The Mauvaise Génération » ?

a09

« Le problème avec les USA c’est que ces gens ne sont plus du tout des modèles. »
« Maintenant, ce sont ces gens. »
« Qu’est-il arrivé à l’Amérique ? »

Avant d’expliquer purement et simplement que la technologie était en train de bouffer tous le monde.

52d

9d1

« Pour ceux qui se demandent pour quand arrivera l’apocalypse zombie.« 
« Elle est déjà en train d’arriver. »

52e« Avant les téléphones portables et les réseaux sociaux. »
« C’est comme cela qu’on se retrouvait entre amis. »

Le terme est même utilisé par des gens nés après 1995 est estimant qu’ils font parti d’une génération idiote. Le terme de « Defener » est né, de personnes adolescentes se posant en défenseur d’artistes « anciens » (le terme « ancien » va quand même des Beatles jusqu’aux Daft Punk, ce qui présente un sacré écart…)

 

a9L1Qgo_700b_v1

« J’aimerais tant que notre génération. »
« Continue à s’habiller comme ça. »

  eda« Ceci est de la Pop » / »Cela est un tacheron. »
« Ceci est du rap » / « Cela est de la merde. »
« Ceci est du métal » / « Cela est faux. »
« Ceci est Punk. » / « Cela ne l’est pas. »
« Ceci de la Country. » / « Cela est de l’usine. »
« Ceci est de l’alternative. » / « Cela est à chier. »
« C’est un groupe. » / « Ce sont des marionnettes. »
« Est que pensez vous que la majorités des gens écoutent ? »

Bah, moi…. je pense que la majorité des gens, ils écoutent encore les Beatles.

Pourquoi c’est bidon.

121

« G35 » / « G36 »
« Qu’est-il arrivé ? »

Ne vous méprenez pas : je n’ai rien contre les années 90. J’aime juste pas les gens nés après 1997 parce que ce sont encore des adolescents et que ceux-ci ont des avis à l’emporte-pièce et souvent dictés par un monde où l’apparence est une règle de survie.  Or, justement, la plupart des ados écoutent souvent de la merde et finissent par la revendiquer en oeuvre d’art faute d’avoir le temps de se développer un véritable goût musical. De plus, dans la jungle de l’adolescence, il faut SURTOUT éviter de se la jouer individuel, et se conformer aux goûts du groupe, sinon on se fait taper sur la gueule, qu’importe si les autres ont des goûts de merdes.
On constate souvent que ce sont ceux qui ont les goûts les plus à chier en terme de musique qui l’ouvre le plus… je me souviens que je me faisait emmerder au lycée parce que j’écoutais Radio Nova et que ce qu’ils passaient c’était « vraiment à chier » alors que ce qu’ils écoutaient c’était du Shania Twain, du The Corrs ou du Eiffel 65…. (Si vous ne savez pas qui sont les Eiffel 65, vous ne perdez rien.)

9af

« Les autres gamins de mon écoles écoutent surtout des artistes de merdes comme Justin Bieber, Lil Wayne, Kesha, Lady Gaga, Pitbull et tout ces trucs. Alors que mes trois artistes préférés sont : Les Beatles, Gorillaz, et The Sublime. »
 » Un jour une pétasse idiote est venue prêt de moi et m’a demandé ce que j’écoutais. »
« Hé, t’ékoute koi ? lol ? »
« Les Beatles ! »
« OMG LES GENS !! IL ÉKOUTE LES BEATLES ! KEL PD ! »
« Tout le monde me scrute des yeux. »
« AHAHAHA !!! BARE TOI AVEK TA MUSIC DE MERDE ! »

Et j’ai envie de répondre : « Bah oui, parce que les avis musicaux d’une gamine de 14 ou 16 ans sont les plus stables et les plus mesurées du monde. » Combien de personne j’ai entendu dire « j’écoutais ça pendant que j’étais ado… c’était vraiment de la merde. Heureusement que je suis passé à autre chose » ?

Je ne pense qu’il n’existe pas de « génération sacrifiée » au niveau culturel et que l’idéalisation du passé ça va bien un temps. Ok, les musique qu’on entend en club sont merdiques et les goûts populaires sont orientés vers la merde…. mais ça n’est pas nouveau. Seulement, on ne se souvient que de ce qui est bien. Prenons les années 90 : Maintenant tout le monde me parle de Radiohead, de Garbage, de Bjork, de Nirvana, mais on a tendance à oublier qu’au milieu de tout ça, on se tapait des groupes de Dance à chier ou des Boy’s Band.

14121104505118161912787166(Qui se souvient de tout ces groupes ? Pourtant ces gens passaient EN BOUCLE à la radio et sur M6 !!)

Par exemple, montrer par de simples extraits des paroles que la musique de maintenant, c’est de la merde, c’est un peu cours et stupide… on peut très bien prendre l’effet inverse en prenant des artistes pourtant réputés par la qualité de leur production :

6eb

 

178

Et d’ailleurs, on peut faire des écarts très lointains dans la mauvaise foi :

ebb« Tes lèvres sont comme du vin et je veux m’en enivrer. » – Shakespeare.
« Je veux te baiser » – Akon.
« Je ne veux plus du tout vivre sur cette planète. »

(oui, parce qu’évidemment, au XIVe siècle PERSONNE n’a utilisé de langage cru.)

D’ailleurs, à force d’idéaliser le passé, ne se fourvoie pas on dans le n’importe quoi?

ddf« Elasic : J’ai 16 ans, j’ai grandi en écoutant ABBA, Paul Simon et les Queen. Les bonnes choses. Il n’y a aucune comparaison avec la façon dont la musique était bien et comment elle est maintenant. Je pense être né dans la mauvaise génération. »
« Connarddetroll571 : personne ne s’intéresse à toi stupide poufiasse. »
« Elasic : Ouuuuch… ne peut-on pas apprécier la musique en paix. »

Voilà, donc, une demoiselle tombe sur un troll et immédiatement ça veux dire qu’elle a des bons goûts et que la nouvelle génération n’en a pas. Dois-je vous signaler qu’elle écoute du ABBA… Merde, quoi, ABBA dans les années 70 c’était la pire chose possible qui pouvait vous arriver dans les oreilles avec de la cire fondu ou du  Michelle Torr.

Car oui, il existait de vraies bonnes et grosses merdes avant et après :

c0fDu coup, se plaindre de la nouvelle génération c’est comme ces mèmes sur « Ruined Childhood » cherchant un fameux « age d’or » qui se situerait dans les années 80 voire début 90. C’est faux. C’est juste parce que vous étiez gamins et que vous trouvez ça bien. La nostalgie est parfois une bonne chose, mais érigé en totem, cela vous rend mous et vous mène vers un syndrome de Peter Pan (ou de « Francis Cabrel dans les guignols ») qui est juste stupide et s’apparente à l’éternel combat des anciens contre les modernes.

c74« Seulement les chats des années 90 vont comprendre. »

D’ailleurs, combien d’artistes assez inconnus sont devenus cultes après ? C’est bien gentil de citer les Beatles dans vos conversations, mais à leur époques ils étaient considérés comme un Boy’s Band dont personne ne se souviendrait d’ici un an ou deux.

les beatles no futur

(Scanné personnellement dans un roman photo de 1967…)

Non, CA N’ÉTAIT MIEUX AVANT BORDEL DE MERDE. Avant, j’en viens, vous pouvez me croire au moins. Le jour où vous entendrez chanter Sabine Paturel ou « Leopold Nord et Vous ! » vous comprendrez peut-être.

cf4« C’est un groupe de musicien. »
« Ouvrez le portail. »
« Ce sont ces nouveaux pop-artistes de merdes. »
« Fermez le portail »
« Katy Perry est sein-nue. »
« Ouvrez un peu le portail. »

Pour finir cet article, voici cette petite infographie/ragecomics, expliquant que OUI, il existe de bons artistes dans les années 2000 et plus (j’y retrouve des très bons albums, comme « The Avalanches » qui fait sans doute partie d’une des meilleure chose que j’ai jamais écouté de ma vie.) Par contre, ça va être relativement impossible à traduire, je vais donc traduire juste les lignes sur le côté…..

91d
1ere ligne  : Si vous pensez que « La musique rock véritable est morte maintenant ça n’est plus que de la Pop » écoutez ça :
2eme ligne  : Si vous pensez que « Le rap ne parle que de faire la fête, baiser et faire des trucs violents » écoutez ça :
3eme ligne  : Si vous pensez que « La vraie musique c’est faire du son avec des instruments, pas à faire des sons avec des machines » écoutez ça :
4eme ligne  : Si vous pensez que « La musique d’aujourd’hui c’est du recyclé, sans aucune expérimentation » écoutez ça :
5eme ligne  : Si vous pensez que « Tout les chanteurs de maintenant sont mauvais parce que tout est auto-tuné » écoutez ça :
6eme ligne  : Si vous pensez que « Le métal de maintenant c’est juste pour les pétasses et les EMOs » écoutez ça :
7eme ligne  : Si vous pensez que « Les paroles de maintenant c’est juste du BABY BABY BABY OOH et que ça ne veut plus rien dire » écoutez ça :

En tout cas, merci, ça me fait quelques albums à écouter.

Pour finir cette citation attribué à Platon ou à Socrate selon les cas (quand c’est pas carrément à Aristote….)

« Les jeunes d’aujourd’hui aiment le luxe, méprisent l’autorité et bavardent au lieu de travailler. Ils ne se lèvent plus lorsqu’un adulte pénètre dans la pièce où ils se trouvent. Ils contredisent leurs parents, plastronnent en société, se hâtent à table d’engloutir les desserts, croisent les jambes et tyrannisent leurs maîtres. Nos jeunes aiment le luxe, ont de mauvaises manières, se moquent de l’autorité et n’ont aucun respect pour l’âge. À notre époque, les enfants sont des tyrans. »

Comme quoi, on fait tous partie de la « mauvaise génération » depuis plus de 2500 ans.

POST BLOGGUM :

Je commençais l’article en parlant d’Ermite Moderne et voilà que quelques minutes après mon article, il m’envoie cela sur Twitter …. :

lazy frank

Hé bah ok, j’intègre cette vidéo dans mon article. Sachez juste qu’elle n’est pas sous-titré en VF et qu’elle est vraiment, vraiment vraiment très méchante envers les adolescent et les gens qui se plaignent de la « wrong génération » les traitant vraiment de débiles. Mais c’est fun.

Lurk Moar :
* Le Wrong Generation : Know Your Meme
* Reddit.com/Lewronggeneration

27 Comments

  1. storiadimedioevo
    19 mars 2015

    C’est drôle comme je lis cet article, alors qu’aujourd’hui même, j’ai posté un article sur la télévision des années 1980 et les traumatismes qu’elle a pu créer.

    https://somekindofunrealmusic.wordpress.com/2015/03/18/la-television-et-les-traumatismes-enfantins/

    C’est moi ou nous, trentenaires, on se fait un sale coup de mou ?

    • Mad Chien
      19 mars 2015

      On est peut-être dans un coup de mou permanent ?

      Pour le coup, l’article venait plus d’une envie de botter le cul aux 16 ans et des poussières en train de se dire « hoooo, on est une génération de merde, duuuude. On peut plus faire de bonne musique à cause de l’industrie musicale actuelle. »

      MEME PAS VRAI. BOUGEZ VOUS LE FION.

  2. storiadimedioevo
    19 mars 2015

    Rhôa tais-toi. On disait la même chose à leur âge…

    • Mad Chien
      19 mars 2015

      Peut-être. Mais j’avais pas internet pour statufier mes conneries.

      Et surtout, j’avais pas internet pour écouter des chansons des années 70 et m’apercevoir que Patrick Topaloff avait existé !

      • storiadimedioevo
        19 mars 2015

        C’est pas faux. Mais on faisait assez chier nos parents, oncles et tantes comme ça….

        En fait, t’as raison. C’était mieux quand on ne faisait chier QUE nos parents. Je l’ai vu il y a un an et demi quand les Directioners s’en sont pris aux Who…

  3. Pos
    19 mars 2015

    « Pour finir cette citation attribué à Platon ou à Socrate selon les cas »
    Platon était le disciple de Socrate qui n’a laissé aucun écrit. Dans quasi tous les textes de Platon, Socrate en est un personnage. (je dis peut être quelque chose que tu sais déjà…)
    Superbe chronique en tout cas !

    • Mad Chien
      19 mars 2015

      Oui, tu dis quelque chose que je sais déjà (mais je n’avais pas mentionné que j’ai fais un an de fac de philo….)

      Et il arrive très souvent qu’on fasse la part des choses entre ce que Platon avait comme idée au départ (on sait par exemple que la cité idéale, le mythe de la caverne, la détestation des sophistes, c’est de lui) de ce qu’il romance de socrate (la liberté, la ciguë, etc…)

      Mais pour le coup, il est même possible que ça vienne d’aristote ou d’un autre, car plus je cherche des avis sur cette citation plus elle devient floue.

  4. sacreb
    19 mars 2015

    Pour moi , j’ai un père comme ça … Bon bien sur pas celui qui dit « wrong generation » … Non pire … « C’était mieu avant » … C’est un peu le même principe

    Je pense juste qu’il est aveuglé par la nostalgie … À la limite au niveau musique … C’est vrai que ce ne sont pas les meilleurs les plus diffusés … Ce sont celles qui rapportent avec des codes bien définis… Par exemple , regardez les deux vidéos les plus vue sur YouTube … Mais bien sur qu’il y a de bonne musique ! Il faut juste chercher un peu ! Bon je citerai pas d’exemple car je ne suis pas trop musique , mais par exemple starrysky (mode fayot de voxMakers , d’allieurs au passage les musiques de shidehai , écrit par ciryx voir pour TPP par toi , sont géniales )
    Bon je vais pas trop parler musique car à part les ERB , Shindehai , ou des trucs parodiques… Ben je ne peux pas juger sans connaître…

    Mais justement ! Comment je l’ai connu ? Ben avec Internet ! Comment on peut dire qu’on est née dans la mauvaise génération si on est dans les premiers à passer notre enfance (enfin surtout l’adolescence) sur internet ! Je suis désolé mais ceux qui disent que c’etait mieu avant oublie la galère pour avoir une information comme la recette du canard a trois pattes sans acheter un livre spécialement pour ça ! De plus , internet unit les différents pays , comme les mouvements venant d’internet puis repris à la télé (#bringbackyourgirl par exemple même s’il date ) ou même le fait de jouer en ligne ! On fait des rencontres difficile à faire à l’époque 90 sauf en correspondance !

    Internet a permit à des personnes avec du talent , de le faire partager au autre sans passer par la télé ! Internet a permit de rassembler plusieurs peuple ! Internet permet d’avoir les informations en un clic ! (Petite pub pour un tuc d’anecdote : se coucher moins bête )

    Bref , internet est pour moi LE contre argument pour ces personnes … Mais continuant dans leur sens …

    La télé … Il y en a qui dise que la télé c’était mieu avant… « on avait moins de chaîne donc tous était culte  » .., est ce que le fais d’avoir moins de choix est un avantage ??? Non ! C’est de la mauvaise foi ! Maintenant on a le choix de nos programme (et sans parler des possibilités internet ) …  » oui mais vous avez des téléréalités , des trucs bêtes  » Non , ce sont juste quelque chaînes ! Quand j’ai arêté la télé , vers 2011 … Il y avait bien Arte ! Discovery channel ! Gulli pour les plus jeunes ! Merde quoi , il y en a plein d’autre de bonne chaîne ! Et puis … Bon on peut avoir des « désir coupable  » comme … Oui j’aime bien le catch … Comme les romains qui aime le sang … J’aime les combats (totalement faux ) de catcheur … Car j’ai passé mon enfance à geler « John cena! » Mais jamais pour cette raison je dirais que le catch est génial … Par contre en parlant de truc génial … Meme au niveau série … DOCTOR WHO … Pas besoin d’aller plus lois 😉 (oui là je triche mais Doctor who quoi …)

    Bref , Comme tu l’as dit , les trucs populaires aujourd’hui … Ne seront pas culte demain . Eux il se souvienne que des bons trucs et il prenne que nos mauvais trucs … C’est un peu tricher de faire ça …

    pour moi chaque génération se vaut … Même si celle la à connu La naissance d’un nouveau média …

    Bref , je détestes les « c’était mieu avant « 

  5. sacreb
    19 mars 2015

    (Si tu met un « didn’t read toi long  » je te bute )

    • Mad Chien
      19 mars 2015

      Je te rassure, j’ai tout lu. C’est intéressant, mais un brin désordonné.

      • sacreb
        21 mars 2015

        merci , c’est vrai que je l’ai écrit d’un trait vers 7h du mat , donc c’est vraiment du texte brut

  6. Donatien Mahieu
    19 mars 2015

    Ah ça fait plaisir un tel article 😀 ! J’avoue que les récents articles m’ont fait sourire mais ce que je préférait c’est ce genre d’article « à l’ancienne » qui te fait réfléchir avec un ptit sourire cynique tout en restant amical ! Si t’as le temps et la motiv’ plsss poursuit la formule « un mème, son explication, des tonnes d’exemples » le plus souvent possible <3 !
    Cordialement,
    Un lecteur qui te lit depuis 3 ans

  7. Astre_radieux
    19 mars 2015

    Coïncidence, j’avais discuté de tout ce qui touchait la musique avec mon père il y a quelques jours.
    Il enviait mes connaissances (je lui prête régulièrement des disques) et le fait d’avoir pu cultiver ma culture musicale moi-même. Il m’a raconté que tout ce qu’il écoutait venait de son grand-frère. Il reconnait ne pas avoir eu ses propres goûts musicaux mais avoir développé ceux de son frère.

    Quand j’étais adolescent, il y avait deux clans principaux dans la cours de récré. Les ronnies, plus portés par le rap et les grunges/ skaters, plus portés par le rock. La rivalité entre les deux clans n’étaient pas violentes. Je pense qu’on appréciait tous plus ou moins la musique de l’autre sans oser le dire. Néanmoins, j’étais très souvent confronté à du rap. Trouvant les paoles assez nulles, je m’étais mis à la recherche d’un rap « intelligent ».

    Dans cette recherche, je m’étais lié d’amitié avec un discaire « underground ». Le genre à dire qu’il ne vend pas tel ou tel truc parce qu’il n’aime pas ou qu’il trouve ça trop pauvre. C’était le seul commerçant qui avait un nombre suffisant de fournisseurs pour trouver des raretés ou pour procurer des EP de sombres labels parfois éphémères.
    Je passais toutes les 2-3 semaines pour acheter des CD (et plus tard des disques) de rap ou d’electro. À force, il connaissait mes goûts, me proposait d’autres artistes ou style de musique (« si tu n’aimes pas, tu me rends le CD et je te rembourse »…) et j’ai pu découvrir et m’ouvrir à beaucoup de chose.

    J’ai découvert également beaucoup d’artistes avec Myspace. Il suffisait d’aller sur la page d’un groupe connu, et puis se ballader en cliquant sur les liens redirigeants vers d’autres personnes disant être influencées par ce premier groupe.

    Aujourd’hui, mon coiffeur, fana de musique également, vend et fait découvrir à ses clients ses artistes préférés du moment. J’ai découvert aussi un grand nombre d’artistes grâce à lui. Pour le moment il est à fond dans le rock psyché.

    Corrigez-moi mais pour ma part, je pense que c’est le budget qui coince la culture musicales à l’heure actuelle. La population s’est habituée à télécharger des musiques gratuitement (qui n’a jamais vu sur FB un ami annoncer « Où puis-je DL tel artiste? Mais attention, hein, en bonne qualité »). Celles que l’on trouve plus facilement sont « mainstreams » et donc clichées.

    • Pos
      20 mars 2015

      Je ne suis pas vraiment d’accord avec ton analyse.
      Premièrement le fait est, qu’on peut trouver assez facilement en téléchargement des artistes assez obscurs et de véritables perles. On pourrait alors se dire que c’est à cause de la disparition des disquaires (que je vois de plus en plus réouvrir à la défaveurs des grandes firmes type Virgin).
      Pour moi la niche qu’ils exploitaient a été remplacée par les blogueurs et autres critiques musicales indé sur internet (ou autre média).
      Je reste convaincu que la nature a peur du vide et que fondamentalement rien ne change.

      A part peut être que…

      Selon moi aujourd’hui les bons artistes fuient la célébrité comme la peste, et au même moment les mélomanes fuient la culture mainstream.
      Et comme je disais : la nature a horreur du vide.
      On se retrouve donc avec des stars et des artistes, là où avant les rôles pouvaient être additionné.

      Un cercle vicieux qui rend le mainstream haïssable.

  8. Joshua
    19 mars 2015

    « J’aime juste pas les gens nés après 1997 »
    Tu ne m’aimes pas Mad ? C’est dommage je m’identifie pas du tout à la description que tu as fait des adolescant juste après…

    • Mad Chien
      20 mars 2015

      C’est résumé très vite, il ne faut pas prendre au pied de la lettre tout ce que j’écris.
      Il est juste naturel qu’à mon âge je préfère la compagnie des adultes. C’est tout.

  9. Blad
    20 mars 2015

    Tiens, mon père à moi, c’était le contraire. Quand j’ai commencé à m’intéresser à Led Zeppelin, Hendrix, les Who tout ça vers 17/18 ans je lui ai dit aussi qu’ils avaient trop de la chance à son époque. Il m’a dit « Oh non, il y avait beaucoup de merde aussi. Juste que la merde elle reste pas culte 30 après » ^^

    • Mad Chien
      20 mars 2015

      Je suis tout à fait d’accord avec ton père !

  10. Marevelous
    20 mars 2015

    J’ai 18 ans, et sans avoir des gouts particulièrement singulier (musicaux ou pas), je suis quand même assez catastrophé par ma génération (c’est sur qu’il y avait surement de la bouse a l’époque aussi). Dès qu’on sort le nom d’un groupe d’avant 1989, on passe soit pour un hipster, soit pour quelqu’un de prétentieux. Mais on peut pas dire que il n’y ait pas de nouveaux talent, faut juste savoir chercher.

    Je pense pas fréquenter un milieu de gros beauf ignorants non plus, mais les gens avec du bon gout se font rare et ceux ci ne sont souvent pas bien vu (car différent, mais du coup, c’est juste parceque les gens sont cons, et c’est pas lié a la génération).

    En tout cas, c’était interessant comme article… :p

    • sacreb
      22 mars 2015

      après , comme on l’a beaucoup dit ; les merdes de maintenant ne seront pas culte dans 30 ans , et ceux moins connus avec du talent oui . Après il n’y a pas que le musique insultée … ET c’est vrai … que j’ai bien tendance à me dire … « putain de génération » pour un domaine ! pas le domaine de l’art … (fin si l’art moderne … « un baton levé vers le ciel c’est la représentation du blablabla » ) mais … plus le comportement … je déteste absolument les télé réalités et facebook ! C’est mon avis , il est peut être « impopulaire » , mais c’est le mien … après facebook est utilisé par deux générations en même temps … donc … est ce un combo « générations de merdes » ? Nan … enfin … concrètement facebook est une bonne idée … le problème c’est … certaine personne qui ne font que ça … et bien entendu cette génération … cette génération qui se montre à moitié à poil , avec instagram , snapchat et autre … celle acro à leur portable … ou même ceux que se lance à 8 ans sur youtube voulant faire comme « boblennon » .

      constat ..
      .ART=aussi bien qu’avant
      Comportement = Trop influencé sur l’envie d’être reconnue et aimé … soit par le biais de facebook soit par d’autre moyens

      PS: attention , quand je dis facebook , c’est surtout ceux qui font n’importe quoi avec … transformant facebook en skyblog …

      Mais qui suis-je pour dire ça ? Un gamin de 14 ans , constatant ce qui se passe autour de lui , avec un peu de recul … presque en première place …

  11. NewNew
    22 mars 2015

    Je voulais pas faire de commentaire mais là ça me pousse vraiment à le faire.

    C’est quoi le bon goût ? Non, sans déconner, y a des goûts qui sont mauvais et d’autres acceptables ? Si j’aime pas le chocolat, ça fait de moi un beauf / un con ? Si j’aime les fraises, alors que tout le monde aime ça, ça fait de moi un suiveur ?
    Si j’aime Lady Gaga, j’ai un goût de merde ? Si j’écoute de la musique japonaise électro underground, je suis un hipster ? Si j’aime pas les Beatles, de la « bonne musique » à en croire tout le monde, je suis un crétin qui n’a pas (ça j’adore) « développé un véritable goût musical » ?

    Je vais arrêter avec les si, mais l’idée est là. L’attitude du « c’était mieux avant » est risible, car c’est un phénomène qui n’est pas nouveau. Les moeurs changent avec les générations, mais pas les gens. Donc on préfère se complaire dans la critique des jeunes qui aiment vraiment n’importe quoi. Et les jeunes de dire qu’on est tous ringards et vieux jeu. Tout le monde est content.
    Le seul souci, c’est que systématiquement, chacun va de son avis sur les goûts de l’autre. Et plus l’avis fait rire/l’unanimité, plus ça passe. Moquez-vous de mes goûts, allez-y. Mais dites-moi avant, qui a raison : celui qui aime une musique et prend du plaisir à l’écouter à chaque fois qu’elle passe à la radio, ou celui qui se moque de celui qui prend du plaisir ?

    • marevelous
      23 mars 2015

      « les gouts et les couleurs… » Ca se discute, malgré ce au on dit, a défaut de « bon » et de « mauvais » on peut parler de « mieux » et de moins « bon » si tu préfère. Tout ça pour dire au il y a un classement selon des critères particuliers, rien ne t empeche d aimer un truc debile et sans intérêt (= moins bon), il suffit de le savoir. J ecoute/vois des trucs médiocre et ça m arrive d apprécier.
      On va prendre l exemple d un film d action blockbuster: Si il est bon c est que 1) l action est fluide, c est nerveux et y a pas de bavure en effet spéciaux 2) les dialogues, si ils sont bon ça montre que l auteur est suffisament malin ou cultivé pour pas faire un truc nobrain 3) le caractère des personnages (avoir une tasse vide en héros c est pas génial) 4) la cohérence de l histoire, faut pas que ça parte n importe où.
      Et ça, ca permet de dire au un film est mieux au un autre (si on veut pas dire bon ou mauvais), et une fois au on le sait, pourquoi se contenter de regarder le « moins bon » si il nous reste des « mieux » a voir ?
      C est qu’ un exemple, et j ai parlé de cinéma car c est plus dur pour moi de mettre des critères en musique… On peut le faire que lorsqu on a assez de culture et d experience dans un domaine.
      Il y a d abord la qualité / l intérêt apporté par le produit et ensuite il y a les gouts.

    • marevelous
      23 mars 2015

      « les gouts et les couleurs… » Ca se discute, malgré ce au on dit, a défaut de « bon » et de « mauvais » on peut parler de « mieux » et de moins « bon » si tu préfère. Tout ça pour dire au il y a un classement selon des critères particuliers, rien ne t empeche d aimer un truc debile et sans intérêt (= moins bon), il suffit de le savoir. J ecoute/vois des trucs médiocre et ça m arrive d apprécier.
      On va prendre l exemple d un film d action blockbuster: Si il est bon c est que 1) l action est fluide, c est nerveux et y a pas de bavure en effet spéciaux 2) les dialogues, si ils sont bon ça montre que l auteur est suffisament malin ou cultivé pour pas faire un truc nobrain 3) le caractère des personnages (avoir une tasse vide en héros c est pas génial) 4) la cohérence de l histoire, faut pas que ça parte n importe où.
      Et ça, ca permet de dire au un film est mieux au un autre (si on veut pas dire bon ou mauvais), et une fois au on le sait, pourquoi se contenter de regarder le « moins bon » si il nous reste des « mieux » a voir ?
      C est qu’ un exemple, et j ai parlé de cinéma car c est plus dur pour moi de mettre des critères en musique… On peut le faire que lorsqu on a assez de culture et d experience dans un domaine.
      Il y a d abord la qualité / l intérêt apporté par le produit et ensuite il y a les gouts

  12. Ramior
    22 mars 2015

    « Mais dites-moi avant, qui a raison : celui qui aime une musique et prend du plaisir à l’écouter à chaque fois qu’elle passe à la radio, ou celui qui se moque de celui qui prend du plaisir ? »

    Ça dépend de quelle musique.

    Sinon il faut reconnaitre que dés fois dans les courant artistique culturelle il y a des hauts et des bas.

    Par exemple entre 20054 et 2012 l’industrie d’animation américaine avait créer énormément de DA d’excellente qualité plus d’une douzaine, les séries de Bruce Timm, les création de Hub, Man of Action avent qu’il s’engouffre dans les suites de Ben 10, Marvel qui produiser enfin de série d eleur héros convenable

    Et maintenant… je préfère pas en parler tellement ça m’énerve.

  13. Gargouille
    23 mars 2015

    Eh bien, c’est vrai que c’est un sujet épineux. Ce qui est marrant avec ces memes, c’est qu’il parlent beaucoup des « vraies bonnes musiques » genre Queen, les Beatles, Led Zep, comme des trucs délaissés, que les jeunes n’écoutent plus etc…
    Mais ces groupes sont extrêmement connus, d’ailleurs beaucoup de jeunes (qui font décidément peur à tout le monde) les écoutent encore aujourd’hui! J’ai l’impression que ces personnes citent ces groupes assez anciens juste pour frimer… C’est bête, on devrait pouvoir écouter ce qu’on aime, même s’il est vrai qu’avoir une culture musicale étendue est une bonne chose, et avoir l’esprit ouvert aussi!

Laisser un commentaire