La chronique facile du mercredi

Le racisme, c’est cool (2)

Oui, je sais, la plupart des gens attendent que je leur explique, les gags de la fin de l’article sur Push Button/ Receive Bacon, mais vu les scores du FN lors des législatives, il y a un marché à prendre sur une nouvelle forme de racisme.

Il faut savoir vivre avec son temps, fini l’époque du « United Colors of Benetton » et cessons le politiquement correct qui étouffe le débat public depuis quelques années et acceptons enfin de cracher sur cette race qui devrait être banni du débat politique depuis des années, celle des blondes à gros seins.

Asian In the Library :

Désolé de ne pas être politiquement correct, mais j’ai remarqué depuis quelques temps que les blondes (et plus particulièrement, les blondes à gros seins) passaient le week-end dans nos télévisions. Je ne déconne presque pas, toutes les 5 minutes… non, plutôt toutes les 15 minutes. Alors qu’on en train de regarder des émissions de science politique et tout ces trucs, avec Twitter, en train de parler du débat et d’avoir des arguments qui nous font atteindre une épiphanie. Quand soudain, une blonde débarque et sort une grosse connerie qui va pourrir le débat. Elle peut s’appeler Marine Le Pen, Nadine Morano, ou bien Alexandra Wallace.

C’était le 13 mars 2011 sur son vidéo-blog que cette jeune fille, étudiante « en science politique » à l’UCLA (Université Californienne de Los Angeles) décide de montrer à la surface du monde que ses neurones s’étaient définitivement barrés prendre l’apéro dans son soutien-gorges au lieu de faire leurs boulots dans son cerveau. Dans cette vidéo elle passe un coup de gueule envers les asiatiques, qui trainent trop souvent du côté de chez elle, éduquant mal leurs gosses et téléphonant dans les bibliothèques. (La vidéo est sous-titrée par mes soins…)

Hein, voilà. Chaque année, l’université de Californie accueille des hordes de blondes à gros seins, ce qui devrait être bien, leur donne une bourse pour étudier, et voilà ce qu’il arrive. La déflagration fut-elle que le président de l’université fut obligé de faire une vidéo dans laquelle il s’excusait en son nom auprès de toute la communauté asiatique.

« Les bonnes manières américaines ? »
« Jamais entendu parler d’un tel truc. »

A vrai dire, l’histoire fit tellement bruit autour de l’UCLA que dans le moins de juin qui suivit, un restaurant chinois non loin de la fac de l’UCLA renommera son service de livraison, le “Ching Chong Ling Long Gourmet Takeout”

« Les asiatiques sont emmerdants. »
« Mais je suis plus bonne que la plupart des asiatiques. »

Comme toute vidéo polémique, celle-ci reçu son lot de réponses, dont celle chantée par Jimmy Wong, un jeune artiste dont la carrière commençait à décoller.

Cette chanson fut un bon coup dans la carrière de Jimmy. En effet, la blague se relaya assez vite, au point qu’il décidera de sortir une version « réorchestrée » de la chanson sur I-tune qui lui permis de reverser quelques 6000 $ à une oeuvre de charité.  Même si le gars est talentueux et à multiplié les reprises géniales, il nommera tout de même son premier EP : « In The Library. »

« Vous voyez souvent des vieux asiatiques pas loin des bâtiments, chaque week-end. »
« Ils jouent avec leurs petits enfants. C’est vraiment adorable en fait. »

Quand à, Alexandra Wallace, elle jouera la carte du : « Mais c’était de l’humouuuur, vous n’avez rien compris. »
« Dans une tentative de produire une vidéo humoristique sur YouTube, j’ai offensé la communauté UCLA et toute la culture asiatique. Je suis vraiment désolé pour les mots blessants que j’ai dit et la douleur qu’il cause à toute personne qui a regardé la vidéo. Surtout dans le sillage de la catastrophe en cours au Japon, je ferais n’importe quoi pour reprendre mes mots insensibles. Je pourrais écrire des lettres d’excuses toute la journée et la nuit, mais je sais qu’ils ne vont pas effacer la vidéo à partir de votre mémoire, ni ne agir pour renverser mon action inappropriée.
J’ai fait une erreur. Mon erreur, cependant, a conduit au harcèlement de ma famille, la publication de mes renseignements personnels, des menaces de mort, et d’être mis au ban de toute une communauté. En conséquence, pour des raisons de sécurité personnelle, j’ai choisi de ne plus assister aux cours à l’UCLA.
Alexandra Wallace » (Traduction de andydu72 sur Dailymotion.)

Ce qui lui vaudra cette réponse de Jimmy Wong : « J’espère que tu trouvera une université où tu ne croisera pas d’asiatique. Non je déconne, il y a des asiatiques dans TOUTES les université. »

« 14 heures dans une bibliothèque, et j’ai l’impression d’avoir pris de la cocaïne. »

Du reste, les asiatiques ne font pas que de téléphoner dans les bibliothèques, ils y dorment aussi, comme le prouve ce Tumblr nommé « asians sleeping in the Library » :

Toi aussi, apprends à être raciste :

Bon, surtout, depuis quelques années, j’ai appris que les racistes de tout les pays n’avaient pas le même genre de blagues. Grâce à 4chan, j’ai collectionné tout un tas de blagues racistes américaines (et c’est pas sur 9gag que je les aurais eu.) A vrai dire, comme tout commentaires raciste, on se demande si la personne qui fait la blague est vraiment raciste ou si elle ne l’est pas mais qu’elle déconne en faisant semblant de l’être.

D’ailleurs certaines vont tellement loin dans l’exagération qu’on ne peut que difficilement les prendre au sérieux.

« Je suis blond » / « Je suis brun »
« Je suis roux. »


« Ceci est un objet » « Ceci est les 3/5eme d’un objet. »


« L’Australie »
« Le lieu où les méchants vivent. »

« Les rousses canons' »
« n’ont pas d’âme non plus ! »

4chan en tant que forum américain regorge de ces blagues sur les noirs. Sur l’esclavage, par exemple :

« Maman »
« J’ai trouvé un nègre. »

« Savais-tu qu’Oprah et Stevie Wonder avaient le même surnom lorsqu’ils étaient à l’école ? »
« Je ne savais pas. C’était quoi, John ? »
« Nègre. »

Sur le fait que les noirs sont des violeurs :

« Tu vas te faire violer. »

« Le viol extrême »
« C’est ce que va connaitre cette jeune fille sur la photo. A fond. »

« Donc, j’ai crié « Tu ressemble à une truie en chaleur, et si jamais tu te fait violer par un troupeau de nègre, il va pas falloir te plaindre ». »
« Mais je pense que j’aurai dû dire « une tribue » et non « un troupeau ». »

Et surtout, que les noirs passent leur temps au KFC (Kentucky Fried Chicken) : En effet, d’une part le poulet est très souvent cuisiné en Afrique, et de l’autre c’est une nourriture halal. Ce qui vaut tout un tas de gags là dessus :

Autre nourriture caricaturée : la pastèque.

« N’oubliez jamais »
« Le jour le plus tragique de toute l’histoire des afro-américains. »

Nigga Stole my Bike :


Et surtout, les blagues fonctionnent sur ce stéréotype selon lequel les noirs sont des voleurs, en particuliers de vélo, à cause d’un détournement du jeu « Punch Out » qui s’est transformé en « Nigga Stole My Bike » (ce nègre à volé mon vélo) :

« Gary, la pierre qui fait la météo »
« La pierre est mouillée = pluie. »
« La pierre est sèche = il ne pleut pas. »
« On voit son ombre sur le sol = Soleil. »
« Elle a du blanc sur le dessus = Neige. »
« Vous ne voyez pas la pierre = Brouillard. »
« La pierre bouge = vent. »
« La pierre bouge de haut en bas = Tremblement de terre. »
« La pierre n’est plus là = Nègres. »

Sur toutes les pancartes : « Mon vélo a été volé » sauf sur celle du gamin noir : « J’ai 10 nouveaux vélos. »
4 Chan : « Le meilleur moyen d’être sûr d’aller en enfer. »

« Ce nègre a volé mon… attendez »
« Il a volé tout les vélos de la ville ! »

« En Russie Soviétique »
« Les vélos volent les nègres. »

« Ceci est un HOMME NOIR.
Ils sont semblable à nous en tout point, à l’exception qu’ils volent des voiture. »

« Kid, je crois que tu est près à te battre contre le monde entier. »
« Je suis près. »

« J’ai perdu mon vélo »
« La dernière fois que je l’ai vu. »


« Oh très chère » « Un africain-américain a emprunté ma bicyclette sans mon consentement. »

« Ce nègre a volé mon vaisseau. »

« Ce nègre à volé mon nègre. »


Bon, si vous me cherchez, je suis en train de compiler des blagues antisémites.

Lurk Moar :
Le site internet de Jimmy Wong

Asians Sleeping in the Library
Le racisme, c’est drole.

Pas de commentaire

  1. ramior
    20 juin 2012

    « 4 Chan : “Le meilleur moyen d’être sûr d’aller en enfer.” »

    On peut plus vrai.

  2. bluethelemon
    23 juin 2012

    « Ching chong Ling Long Ting Tong » ( Ce doit être mon commentaire le plus constuctif de ces 10 dernieres années )

  3. Awkward
    27 juin 2012

    Vu le contexte, « a pack of niggers » c’est plutôt un troupeau qu’un groupe (des animaux, quoi).

    • Mad Chien
      27 juin 2012

      C’est vrai.

  4. audrey
    23 juillet 2012

    Bonjour,
    Je vous prie de m’excuser. Je n’ai malheureusement pas trouvé comment vous contacter autrement que par commentaire.
    Je souhaitais vous faire découvrir le service Paperblog, http://www.paperblog.fr dont la mission consiste à identifier et valoriser les meilleurs articles issus des blogs. Vos articles sembleraient pertinents pour certaines rubriques de Paperblog.
    En espérant que le concept de Paperblog vous titille, n’hésitez pas à me contacter pour toutes questions ou renseignements…

    • Mad Chien
      23 juillet 2012

      Bizarre, pourtant mon mail apparait sous mon pseudonyme.

Laisser un commentaire